Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 novembre 2014 4 13 /11 /novembre /2014 22:42

Les bons sentiments
ne font pas le bon théâtre


Par Trina Mounier

Les Trois Coups.com


En plein quartier vietnamien, L’Élysée accueille « Vietnam, etc. », la création d’une toute jeune compagnie, un travail rempli de sincérité, d’émotion et d’enthousiasme, mais encore un peu « jeune ».

vietnem-etc-615 rose-marie-loisy-indelebile-photographe

« Vietnam, etc. » | © Rose-Marie Loisy, Indelebile Photographe

Voici un titre qui annonce fièrement son sujet : il y sera question du Vietnam mais surtout de cet etc., mélange d’idées reçues, de clichés et de bribes de souvenirs qui traînent en tout un chacun : la guerre du Vietnam, l’Indochine colonie française, le nuoc‑mâm, les chapeaux pointus dans les rizières, Diên Biên Phu, My Lai… dans le désordre. D’autant plus que ce petit pays est souvent confondu avec son puissant voisin, la Chine.

Le spectacle commence dans le hall du théâtre où pénètre un dragon magnifique. Encore une image d’Épinal : fête du Têt ? Un des comédiens se met alors à pousser la chansonnette avec accords de guitare plus ou moins dissonants. Mais n’est pas musicien qui veut, et la pièce va ainsi peiner à débuter, de dialogues confus, parfois inaudibles, en évocations du Vietnam immémorial : après le dragon, l’hôtel des ancêtres avec offrandes et les oiseaux en cage.

Les rappels des scènes les plus tristes et emblématiques de la guerre du Vietnam sont sans doute les plus abouties : l’émotion des jeunes interprètes est palpable, leur respect devant le courage de ce petit peuple qui ne ploie pas face à l’envahisseur américain, leur colère aussi… Mais les bons sentiments ne font pas le bon théâtre, et le désir de prouver que ce pays se cache, bien différent, derrière ces images toutes faites, fussent-elles glorieuses et terrifiantes, ne suffit pas à convaincre. L’ensemble n’est pas assez écrit, manque de fil conducteur et de tenue.

Pourtant, on ne s’ennuie pas, on est même entraîné parfois par ce qu’on sent d’authentique dans ce Vietnam, etc. Le travail sur les lumières et l’utilisation de la vidéo sont souvent intéressants, certaines scènes sont vraiment réussies et quelques moments de grâce émergent çà et là.

En un mot, ce petit spectacle mériterait d’être resserré, fignolé, débarrassé de quelques facilités inutiles et concentré sur ce que veut vraiment dire la jeune Elsa Rocher et qui n’apparaît pas clairement. Même si on se doute bien qu’à travers cette histoire brouillonne, c’est de quelque chose de plus intime qu’elle entend nous parler. 

Trina Mounier


Vietnam, etc., d’Elsa Rocher

Mise en scène : Elsa Rocher, assistée de Romain Ozanon

Avec : Marion Aeschlimann, Guillaume Arcuset, Ewen Gloanec et François‑Xavier Phan

Créateur lumières et régie : Jérémy Nicolas

Décor : Lisa Pol

Vidéo : Julien Bernard

Soutien : Ville de Lyon / bourse ProdiJ et région Rhône-Alpes

L’Élysée • 14, rue Basse-Combalot • 69007 Lyon

Métro et tramway : Guillotière

Réservations : 04 78 58 88 25

www.lelysee.com

Les 7 et 8 novembre 2014 et du 11 au 14 novembre à 19 h 30

Durée : 1 h 40

35 € | 31 € | 20 € | 18 € | 17 € | 15 € | 10 € | 9 €

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans Rhône-Alpes | 2014-2015
commenter cet article

commentaires

Rechercher