Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 novembre 2014 7 16 /11 /novembre /2014 19:19

Faire confiance
aux jeunes talents


Par Jean-François Picaut

Les Trois Coups.com


La maison des jeunes et de la culture de Bréquigny (Rennes, Ille-et-Vilaine), pour la 25e édition du festival Jazz à l’Ouest a voulu, comme un symbole, inviter un musicien de 25 ans.

paul-morvan-615 jf-picaut

Paul Morvan & Co | © Jean-François Picaut

Tous ceux qui connaissent la M.J.C. Bréquigny savent quelle attention elle accorde aux jeunes musiciens, souvent formés en son sein, qu’elle accompagne et promeut. Le batteur Paul Morvan en est une illustration parfaite. Lui qui découvrait le jazz au sein de cette structure, il y a sept ans, se trouve invité aujourd’hui avec un trio de jeunes à peine plus âgés. Joachim Govin (contrebasse) atteint tout juste ses 30 ans et Pierre Bernier (saxophone) avoue 26 ans.

C’est, ce soir, la première prestation publique du Paul Morvan, Joachim Govin, Pierre Bernier trio. Paul Morvan tient à cette appellation un peu longue. Il explique en effet qu’une telle formation, sans instrument harmonique, est une sorte de triangle équilatéral. Nul ne saurait s’y prétendre plus important qu’un autre. Et comme Paul est très modeste, il ajoute : « Surtout pas moi, qui ne signe aucune des compositions de ce soir ».

Le programme, de fait, n’est constitué que d’œuvres écrites par ses compagnons. Ces trois-là n’ont d’ailleurs pas choisi la facilité puisque tout ce que nous entendrons a d’abord été conçu pour un quartette et qu’il a fallu adapter !

Un jazz plutôt intimiste

Le concert commence avec Mizu (« eau » en japonais) de Pierre Bernier. C’est un titre assez représentatif de ce qui nous sera offert ensuite. Le saxophoniste y révèle un son puissant, avec des graves profonds, auxquels j’estime qu’il manque un peu de rondeur, de moelleux. Paul Morvan distille une ambiance de jazz plutôt intimiste. Avec un toucher délicat et précis, il installe un climat plus qu’il n’impose une rythmique. L’atmosphère est peu différente avec Hunt (« la Chasse ») de Joachim Govin, qui y brille par l’usage mélodique de sa contrebasse tandis que Paul ajoute une ponctuation minimale mais juste avec ses baguettes. En seconde partie de ce titre, le rythme est un peu plus rapide quand le saxophone intervient.

Windmill (« Moulin à vent ») de Pierre Bernier et Why Not de Joachim Govin exploitent la même veine. On notera, dans la première pièce, le rythme quasi obsédant impulsé par la contrebasse, tandis que le saxophone module une sorte de mélopée simplement troublée par les éclats de la batterie comme un écho des sons de la vie. Dans ce titre plus particulièrement, je regrette, que le saxophoniste joue plus qu’il n’interprète sa partition. Je serais tenté d’incriminer le peu de temps de préparation qui fait qu’on est absorbé par la lecture du texte, et je me prends à rêver de ce que pourrait en faire un Andy Sheppard, sculpteur du temps et du son. Mais on m’explique qu’il s’agit d’un choix esthétique dans la lignée de Mark Turner…

La seule reprise de ce programme sera Satellite de Coltrane (enregistré en 1960). Comme il arrive souvent, ce titre du répertoire paraît libérer le groupe. La pulsation en est plus marquée, la conduite de Paul Morvan est dynamique et le son du saxophone est plus charnu. Le contrebassiste et le batteur signent des solos intéressants. Element de Joachim Govin clôt le concert. Il a déjà enregistré ce morceau avec son quartette où figure le saxophoniste Ben Van Gelder. Le trio semble avoir trouvé l’assurance et nous donne une belle conclusion.

Malgré une certaine raideur, fréquente dans les créations, le trio Paul Morvan, Joachim Govin et Pierre Bernier a su conquérir un public attentif. La formation toute récente, avec des compositions complexes, a fait honneur à la confiance manifestée par Jazz à l’Ouest. C’est à coup sûr un groupe à suivre. 

Jean-François Picaut


Trio Morvan, Govin, Bernier

Avec : Paul Morvan à la batterie, Joachim Govin (contrebasse) et Pierre Bernier (saxophone ténor)

M.J.C. Bréquigny • 15, avenue Georges-Graff • 35200 Rennes

Tél. 02 99 86 95 95

Courriel : communication@mjcbrequigny.com

Vendredi 14 novembre 2014 à 20 h 30

Durée : 1 heure

12 € | 10 € | gratuit pour les moins de douze ans

Jazz à l’Ouest 2014 à Rennes (Ille-et-Vilaine)

25e édition

Du 4 au 15 novembre 2014

Site : http://www.jazzalouest.com

Billetterie : F.N.A.C. / www.bretagne35.com / M.J.C. Bréquigny et salles partenaires

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans Bretagne | 2014-2015
commenter cet article

commentaires

Rechercher