Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 novembre 2010 1 15 /11 /novembre /2010 11:45

Toccata en cirque majeur

 

Après un premier opus en duo très remarqué (près de 220 représentations pour « Bal caustique »), le Cirque Hirsute revient, augmenté de trois artistes, avec une « Toccata » à l’univers baroque et coloré.

 

toccata615 sylvain garabiol

« Toccata » | © Sylvain Garabiol

 

Tout commence par un fracassant tremblement de terre, qui laisse sur scène un piano gisant, écrasé au sol, et une diva gigantesque « cul par-dessus tête ». Elle est rejointe par son chevalier servant, un chef d’orchestre fluet semblant atterrir des cieux, puis par deux autres acolytes acrobates, émergeant du piano. À ces quatre figures, s’ajoutera une minuscule jeune femme, perchée sur un immense lustre, canari échevelé, léger et hilare. Ce quintette se cherche, des couples se forment, se séparent, se marient en des variations qui créent la structure de cette Toccata.

 

Le premier geste est musical : la cantatrice joue de ce piano, qui devient lui aussi protagoniste. Constamment sur scène, l’instrument, accompagné parfois de percussions, parfois de scie musicale, sera en effet le lien entre les différents numéros. Le répertoire passe du classique au tango, détournant de grands airs, notamment une étonnante Carmen déjantée. Mais le piano se transforme en agrès : le voilà qui s’envole dans les airs avec sa diva imposante. Plus tard, il sera désossé, se métamorphosant en cadre coréen (1) afin de permettre à la voltigeuse de prendre son envol, ou encore en baignoire, laissant au spectateur comme image finale, la petite troupe aux bains dans un hammam.

 

Virtuosité de transmutation

Ce détournement de l’objet (de même le lustre majestueux qui sert de contre-poids) est un des ressorts du travail de la compagnie. Dans leur précédente création, Bal caustique, le duo originel du Cirque Hirsute, Mathilde Sebald et Damien Gaumet, formés à l’École supérieure des arts du cirque de Bruxelles, transformait du mobilier, commode et tiroir, en agrès, objets de prouesse. Dans Toccata, cette virtuosité de transmutation évoque l’univers de Lewis Caroll, l’esthétique baroque et colorée amplifiant ces images de conte de fées.

 

Le Cirque Hirsute, aujourd’hui complété par trois artistes supplémentaires, travaille sur un nombre impressionnant de disciplines : roue Cyr (2) et roue allemande (3), corde volante (4), jonglage, cadre coréen, acrobaties diverses… Autant de morceaux de bravoure qui maintiennent les spectateurs en haleine.

 

Cependant, ces artistes de cirque sont beaucoup moins efficaces dans le registre clownesque. Leur volonté de burlesque semble parfois mal assumée : les prises de parole malheureuses ainsi que la thématique récurrente du « ratage » et de la peur de l’agrès, lassante, desservent les numéros.

 

Nous rêverions peut-être de décoller

Sous ses airs fantaisistes, ce spectacle demeure finalement proche de la structure du cirque traditionnel avec enchaînement de numéros. Nous rêverions peut-être de décoller avec cette Toccata annoncée, promesse de nous entraîner dans des variations baroques improvisées, dans une structure plus folle, moins classique.

 

Mais ne boudons pas notre plaisir : certains instants, parfois les plus simples, sont emplis d’émotion et de poésie. Nous évoquerons, par exemple, l’image de ce couple enlacé, jouant chacun de l’accordéon dans le dos de l’autre, en une danse s’achevant dans un baiser. Lorsque la diva déglinguée les aperçoit et les regarde, attendrie, c’est tout le public qui a l’impression de s’être fait attraper en flagrant délit d’émoi. 

 

Marion Figarella

Les Trois Coups

www.lestroiscoups.com


(1) Structure aérienne fixe, sur laquelle le porteur se tient debout, attaché par la taille, lui permettant de propulser plus aisément le voltigeur.

(2) Anneau métallique simple d’environ 2 m de diamètre, inventé par Daniel Cyr, cofondateur québécois du Cirque Eloize.

(3) Roue constituée de deux roues Cyr, reliées par 6 barreaux.

(4) Trapèze constitué d’une corde détendue.


Toccata, du Cirque Hirsute

Mise en scène : Cirque Hirsute

Assistants à la mise en scène : Hervé Dartiguelongue et Olivier Antoine

Avec : Damien Gaumet, Mariana Bevacqua, Mark Dehoux, Joan Ramon Graell Gabriel, Mathilde Sebald

Construction agrès et accessoires : Mathieu Rousseau, Cédric Bach, Gabriel Burnod, Damien Gaumet

Costumes : Luca Paddeu et Clémentine Chevalier

Lumière : Rosemonde Arrambourg, David Debrinay

Son : Éric Rousson

Plateau : Arno Leroy

Théâtre de la Croix Rousse • place Joannès-Ambre • 69317 Lyon cedex 4

Métro : Croix-Rousse

Réservations : 04 72 07 49 49

www.croix-rousse.com

Du 9 au 27 novembre 2010, les vendredi et samedi à 20 heures, les mercredis à 15 heures

Durée : 1 h 15

De 9 € à 24 €

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher