Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 octobre 2014 3 01 /10 /octobre /2014 19:03

Inoubliable !


Par Trina Mounier

Les Trois Coups.com


C’est une première à Lyon et un évènement exceptionnel. La Biennale de la danse nous a offert une chorégraphie du « maître », William Forsythe, exécutée par les membres de sa compagnie eux-mêmes : un cadeau magnifique.

study-3-615 umberto-favretto

« Study # 3 » | © Umberto Favretto

Il était temps ! Car si William Forsythe a plusieurs fois été dansé par le Ballet de l’Opéra de Lyon, voir sa compagnie en « version originale », au moment où il annonce sa décision d’en abandonner la direction, est évidemment rare et précieux. La rencontre avec ces artistes de haut vol confirme leur réputation.

Study # 3 est une sorte de condensé des créations antérieures de Forsythe. Comme un testament peut-être, car il a « fait tellement de mouvements dans [ses] quarante ans de carrière, tellement de pas dans [sa] vie, qu’[il] avait l’impression de ne pas pouvoir aller plus loin… ».

Study # 3 est pourtant une chorégraphie à part entière, cohérente, sidérante par les prouesses techniques des interprètes, bluffante par l’énergie qu’elle dégage, impressionnante par sa modernité et surtout d’une beauté à couper le souffle.

William Forsythe vient de la danse classique, et cela se sent dans la plastique de son travail. Mais il a magnifié cette culture de toutes les influences rencontrées au cours de ses quarante ans de danse. L’enrichissant, il l’a démontée, disloquée, et sa compagnie réalise sur le plateau des performances elles aussi improbables, constamment en rupture, fruits d’un entraînement exigeant, preuve d’une maîtrise sans faille. Dans le même temps, il reste dans la mémoire le souvenir d’une incroyable harmonie faite de tous ces déséquilibres qui se composent, se croisent, se frôlent.

Danse a cappella

L’énergie vient aussi de la musique signée Thom Willems, à la fois sauvage et irréelle, mêlant des sons futuristes à des pulsations telluriques. S’y fond la voix poussée au plus loin de sa puissance, la voix devenue corps et danse, avec ses cordes vocales distendues, saillantes, ces bouches forcées par l’intensité du souffle.

Dans cette œuvre collective qui est un hommage au mouvement et à l’art de la scénographie, chaque danseur est un miracle, et certains moments marquent plus profondément. Comme ce pas de deux final dans un crépuscule d’une douceur implacable… 

Trina Mounier


Study # 3, de William Forsythe

The Forsythe Company

Pièce pour 12 danseurs, création 2012

Chorégraphe : William Forsythe

Avec : Yoko Ando, Dana Caspersen, Katja Cheraneva, Frances Chiaverini, Roderick George, Brigel Gjoka, Josh Johnson, David Kern, Fabrice Mazliah, Natalia Rodina, Jon San Martin, Yasutake Shimaji, Jermaine Spivey, Spencer Theberge, Ildiko Toth, Riley Watts, Ander Zabala

Musique : Thom Willems

Design sonore et vidéo : Dietrich Krüger, Sebastian Rietz

Lumières : Ulf Naumann

Directeur de production : Christopher Roman

Théâtre national populaire • 8, place Lazare-Goujon • 69627 Villeurbanne cedex

Réservations : 04 78 03 30 00

www.tnp-villeurbanne.com

Le 28 septembre 2014 à 18 heures, le 29 septembre 2014 à 20 h 30

Durée : 1 h 20

42 € | 39 €

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans Rhône-Alpes | 2014-2015
commenter cet article

commentaires

Rechercher