Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 septembre 2013 6 21 /09 /septembre /2013 19:21

Le cinéma de Sidony Box


Par Jean-François Picaut

Les Trois Coups.com


Les Sidony Box ouvraient au club 1988 (Rennes) le sixième festival Jazz aux écluses. Une ouverture pour happy few dans un festival familial et populaire.

sidony-box-615 jf-picaut

Sidony Box | © Jean-François Picaut

Le club 1988 à Rennes (Ille-et-Vilaine) recevait pour la deuxième année consécutive le festival Jazz aux écluses à Hédé-Bazouges (Ille-et-Vilaine). Pour l’ouverture de leur festival, Catherine et Guillaume Saint-James avaient choisi Sidony Box. Le trio nantais (Manuel Adnot à la guitare, Élie Dalibert au saxophone et Arthur Narcy à la batterie) a fait beaucoup de chemin depuis qu’il a été lauréat des tremplins Rézzo et Jazz migrations en 2010. En deux ans et avec trois disques, Yolk (Redux, janvier 2011, Pink Paradise (Naïve, mai 2011) et Rules (7th Records / Ex-Tension, novembre 2012), il s’est attiré des hommages flatteurs des magazines spécialisés et a gagné un public conséquent d’amateurs éclairés. Il faut dire que selon Manuel Adnot, leur guitariste, ils pratiquent une musique faite de « free jazz, de pop, de hardcore, d’électronique, de postrock…, joués à leur paroxysme ». La construction de leurs titres est d’ailleurs souvent proche : un prélude calme, zen dirait-on, de l’un ou l’autre instrument, de deux parfois, avant qu’un autre ne donne le signal d’un changement d’atmosphère. Le son s’amplifie, le rythme s’accélère, le jeu devient rageur jusqu’à un sommet paroxystique qui peut marquer la fin ou conduire à une nouvelle séquence semblable.

Créateurs de scènes, d’atmosphères, de couleurs

Ce qui frappe à les regarder comme à les écouter, c’est qu’ils pratiquent, à l’instar de nombreux groupes de jeunes, une musique narrative, cinématographique. Ce sont des créateurs de scènes, d’atmosphères, de couleurs. Dans un flux musical qui pourrait être infini, se détache parfois, comme une terre improbable, une mélodie, un rythme, où le spectateur auditeur peut faire une halte avant de replonger. Certains de ces îlots ont des allures vraiment paradisiaques comme ce superbe passage évocateur de la musique concrète. Des percussions minimalistes, réalisées avec des objets métalliques que l’on frotte ou choque, engendrent une nappe sonore très délicate ponctuée de-ci de-là par une note de cymbale, un gong de grosse caisse… Il est frappant de voir, pratiquement à chaque morceau, un ou plusieurs spectateurs mimer pour ses voisins la scène qu’il imagine. C’est heureux d’ailleurs, car les musiciens, soudés entre eux, manifestent une superbe indifférence au public : le guitariste (accaparé par son instrument et la gestion de l’électronique) est constamment de profil, voire de trois quarts dos pour la majeure partie des spectateurs, le saxophoniste semble enfermé dans une bulle avec sa musique et le batteur à grands renforts de gestes et de mimiques paraît se battre avec son propre corps. Les commentaires très lacunaires et plus que laconiques de Manuel Adnot renforcent cette impression d’un groupe qui ne se soucie pas de faciliter l’accès à son univers. Les spectateurs décrochent plus ou moins, reviennent toujours néanmoins, fascinés par cet univers envoûtant mais ésotérique. 

Jean-François Picaut


Sidony Box en concert

Avec : Manuel Adnot (guitare), Élie Dalibert (saxophone) et Arthur Narcy (batterie)

Le 1988 • 27, place du Colombier • 35000 Rennes

Réservation : 07 86 15 09 89

Site : www.1988jazzclub.com

Jeudi 19 septembre 2013 à 21 heures

Durée : 1 h 20

10 € | 8 €

Jazz aux écluses 2013

6e édition

Du 19 au 22 septembre 2013

Site des Onze-Écluses à Hédé en Ille-et-Vilaine

Association Jazz aux écluses • 10, place de la Mairie • 35630 Hédé

Site : www.jazzauxecluses.fr

Contact : jazzauxecluses@gmail.com

Renseignements : 02 23 22 04 28

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher