Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juillet 2010 7 18 /07 /juillet /2010 13:14

Vagabondage en terre klezmer avec Shlémiel


Par Céline Doukhan

Les Trois Coups.com


La salle Roquille propose jusqu’au 18 juillet 2010 un sympathique spectacle mêlant musique et contes. En deux coups d’archets et quelques phrases de yiddish, nous voilà partis pour un voyage tendre et souvent absurde sur les routes de Pologne.

Ils sont deux, le conteur et le violoniste, et tous les deux se font aussi parfois chanteurs et danseurs. Ils ressemblent vaguement à des personnages de Beckett, avec leur costume en guenilles, leurs pauvres valises et leur dégaine mal assurée. Par la voix du conteur, on apprend donc qu’un dénommé Shlémiel (qui veut dire « sot » en yiddish) a entrepris un jour de quitter son village natal pour se rendre à Varsovie, ville de tous ses fantasmes. S’ensuit une série de quiproquos et de rebondissements, d’où vont émerger nombre de situations cocasses…

Si l’humour juif a quelque chose à voir avec l’absurde, un fatalisme léger, une certaine tendresse, alors c’est un peu de cet humour-là que nous communique ce spectacle. Il n’est pas question ici de sarcasme ou de moquerie au scalpel, plutôt une satire amusée et bon enfant des travers de l’humanité en général. Ainsi, Shlémiel, craignant de ne plus se souvenir de la bonne direction après un petit somme, pose près de lui ses chaussures et en tourne la pointe vers Varsovie. Mais un farceur passe par là et retourne la paire de chaussures. À son réveil, Shlémiel repart donc… dans le mauvais sens et se retrouve bien sûr de nouveau dans son village de Shelem. Tout lui semble étrangement familier. Pensant qu’une ville semblable en tous points à la sienne existe sur le chemin de Varsovie, il croit donc y arriver en étranger… On est quelque part entre le Retour de Martin Guerre et Un jour sans fin. Absurde et très légèrement troublant à la fois.

shlemiel

« Shlémiel ou la Sagesse des fous »

C’est que Shlémiel, incarné par le conteur Jean-Luc Bansard, est flanqué d’une sorte de double en la personne d’Amit Weisberger. Ce grand échalas, coiffé d’une sorte de képi mou d’où pendent les deux boucles brunes traditionnelles chez les juifs, est aussi lunaire et inarticulé que son comparse est terrien et bavard. Lui, c’est Woody Allen et Mr Bean tout à la fois. Ses borborygmes et interventions en yiddish soulignent souvent avec un humour gentiment décalé les propos de son partenaire. Gageons donc que ce natif de Jérusalem pourrait sûrement tâter davantage du théâtre avec bonheur – il est actuellement professeur de violon dans une école de musique en Bretagne.

On sent assez peu, toutefois, le côté profondément mélancolique que peut avoir la musique klezmer, et, dans la joie comme dans la tristesse, le spectacle pourrait pousser plus dans les extrêmes, oser davantage, pour mieux nous toucher. Il y a certes de la marge jusqu’à l’exubérance d’un Kusturica, mais tout de même. En revanche, les deux comédiens impliquent à plusieurs reprises certains spectateurs dans leur histoire, voire sur scène. C’est ainsi qu’un monsieur en bas à gauche devient « Seinfeld le Ramolli », un autre au centre « Groenam le Bœuf », tous vénérables membres du conseil des sages de Shelem aux délibérations loufoques. Les apostrophes aux spectateurs ne manquent pas, mais au bout du compte, on est plus effleuré que vraiment touché par cette culture klezmer que Bansard et Weisberger tiennent à nous faire découvrir. On se plongera donc avec profit dans les Contes d’Isaac Bashevis Singer, dont sont adaptés les textes du spectacle. 

Céline Doukhan


Shlémiel ou la Sagesse des fous, de Jean-Luc Bansard et Amit Weisberger

Le Théâtre du Tiroir • 8, rue Jean-Macé • 53000 Laval

theatre-du-tiroir@wanadoo.fr

www.theatre-du-tiroir.com

Contact artistique : Jean-Luc Bansard | 06 76 29 62 91

Contact diffusion : Chloé Bourgy | 02 43 91 15 66

Avec : Jean-Luc Bansard, Amit Weisberger

Regard complice : Laurent Stéphan

Costumes : Méduline

Salle Roquille • 3, rue Roquille • 84000 Avignon

Réservations : 04 90 16 09 27

Du 10 au 18 juillet 2010 à 15 heures

Durée : 1 h 10

12 € | 8 € | 6 €

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher