Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 février 2011 4 10 /02 /février /2011 17:18

Les intermittences
de Hanokh Levin


Par Benjamin Janlouis

Les Trois Coups.com


L’œuvre de Hanokh Levin (1943-1999) est beaucoup plus connue en Israël qu’en France. Il faut donc féliciter la Cie Staccato d’avoir choisi de la diffuser. On peut s’interroger cependant sur l’opus choisi, dont le texte est vraiment très inégal.

que-despoir-615 pascal-souhil

« Que d’espoir ! » | © Pascal Souhil

Que d’espoir ! se compose de sept séquences séparées par six chansons. Le metteur en scène, Philippe Robert, a installé ses quatre comédiens-chanteurs, dont lui-même, dans un dispositif scénique original. Le spectacle a lieu sous une tente, dressée sur la scène. La précarité de l’installation et la présence d’une frise de barbelé au faîte de la tente doivent suggérer l’univers d’un camp palestinien. Les spectateurs, assis sur de simples bancs de bois, sont divisés en deux groupes qui se tournent le dos avant d’être invités à se faire face, autour de l’espace dégagé pour le jeu. La proximité avec les artistes est incomparable, mais l’inconfort, réel.

La première saynète, « Représailles de printemps » (1966), est un chef-d’œuvre d’humour noir et froid, pince-sans-rire, de cynisme aussi. Gilles Ronsin et Philippe Robert y sont excellents, confondants de naturel. Malgré la noirceur de la situation, les spectateurs ne peuvent s’empêcher de rire, fût-ce nerveusement. On descend de plusieurs crans dans la gravité avec « Genèse » (1969). Le rire y reste néanmoins de bon aloi. On perd un peu le fil, mais on rit tout de même avec « À l’hôtel » (1989). La chose se répète avec le « Voyage organisé ».

L’humour noir et l’absurde triomphent

Quant à la « Reine de la salle de bain » (1970), fable loufoque et tragi-comique sur l’occupation des territoires palestiniens, la scatologie croissante qui la caractérise affaiblit la force du propos, et disqualifie les rires qu’elle peut susciter. « La veuve » (1968) est un sketch un peu laborieux. C’est avec plaisir qu’on retrouve le grand Hanokh Levin dans la pièce finale, « Pose de la première pierre » (1982). L’humour noir et l’absurde triomphent dans cette satire féroce des discours officiels.

Et les chansons ? Bien choisies, variées dans leur style, elles allègent parfois l’atmosphère, créent un climat poétique ou sont gentiment absurdes. Ce sont elles qui ponctuent très agréablement le spectacle et lui donnent son rythme. Les parties à plusieurs voix sont les mieux réussies, les voix féminines manquant parfois d’étendue et de puissance dans les soli. La palme des chanteurs revient sans doute à Gilles Ronsin. On resterait incomplet si on n’associait pas à ces félicitations le musicien et compositeur, Laurent Carré. Il joue avec un égal bonheur de la clarinette, de diverses percussions, du cavaquinho, etc.

N’était le caractère disparate des textes retenus, la soirée eût été excellente. On passe néanmoins une agréable petite heure dans ce cabaret. Il faut en rendre grâce au talent des quatre comédiens et à leur metteur en scène. 

Benjamin Janlouis


Que d’espoir !, de Hanokh Levin

Traduction : Laurence Sendrowicz (éditions Théâtrales, 2007)

Cabaret-théâtre musical

Compagnie Staccato • Rennes

02 99 67 37 03

Site : http://ciestaccato.blogspot.com/

Mise en scène : Philippe Robert

Avec : Hélène Bothorel, Jeanne Clinchamp, Gilles Ronsin, Philippe Robert

et Laurent Carré (musicien)

Décors : Philippe Robert

Création lumière : Yann Duclos

Carré Sévigné • 4, mail de Bourgchevreuil • 35510 Cesson-Sévigné

Réservations : 02 99 83 11 00

Vendredi 4 février 2011 à 20 h 30

Durée : 1 heure

12 € | 8 €

Prochaines représentations :

– 11 février 2011, 20 h 45 : Centre culturel de Vitré (35) + scolaire à 14 h 15)

– 18 février 2011, 21 heures : Centre culturel de Liffré (35)

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

caro 25/02/2011 16:26



Bonjour,


Nous jouons aussi ce spectacle depuis janvier au Théo Théâtre, et la dernière est ce WE (26 et 27/02), je vous ainvite a ller voir les différents sites :


le blog du spectacle : http://quedespoir.over-blog.com/#


la page du Théo Théâtre : http://www.theotheatre.com/spectacle.php?idx=253#page


la page de la Fnac : http://www.fnacspectacles.com/place-spectacle/manifestation/Cabaret-Revue-QUE-D-ESPOIR---TTESP.htm


la page sur Billet Réduc : http://www.billetreduc.com/46792/evt.htm


la page sur Pariscope : http://spectacles.premiere.fr/pariscope/Theatre/Salle-de-Spectacle/Spectacle/Que-d-espoir2


A bientôt ?


La Compagnie Déborde Scène



Rechercher