Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 janvier 2015 1 19 /01 /janvier /2015 16:31

Airelle Besson sur le pavois


Par Jean-François Picaut

Les Trois Coups.com


Lundi 19 janvier 2015, l’Académie du jazz a rendu public son palmarès pour l’année 2014. Nous vous invitons à le découvrir.

airelle-besson-615 jf-picaut

Airelle Besson | © Jean-François Picaut

Depuis 1955, l’Académie du jazz décerne chaque année ses distinctions honorifiques à des musiciens, des disques et des livres de tous les univers du jazz. Blues, soul et gospel ne sont pas oubliés.

Cette année, c’est au foyer du Théâtre du Châtelet à Paris que le palmarès a été dévoilé. Ce sont deux trompettistes que nous aimons bien, Airelle Besson et Ambrose Akinmusire, qui ont obtenu les deux distinctions les plus convoitées.

Airelle Besson, artiste associée au Théâtre municipal de Coutances dans la Manche, trompettiste, compositrice et chef d’orchestre, a décroché le très convoité prix Django-Reinhardt, récompensant le meilleur musicien français de l’année. Juste reconnaissance pour cette jeune femme attachante qui a connu une année 2014 très prolifique, marquée notamment par la parution de Prélude, son album en duo avec Nelson Veras.

Le grand prix de l’Académie du jazz pour le Meilleur Disque publié en 2014 est revenu à Ambrose Akinmusire. Le trompettiste américain est récompensé pour The Imagined Savior Is far Easier to Paint (Blue Note/Universal).

Le prix du Disque français est allé au quartette de Stéphane Kerecki (contrebasse). Il récompense, comme meilleur disque enregistré par un musicien français, l’album Nouvelle vague (Out Note/Harmonia mundi) enregistré avec John Taylor (piano), Émile Parisien (saxophone soprano) et Fabrice Moreau (batterie), avec la participation de Jeanne Added (voix).

On trouve ensuite, ex-aequo, John Taylor (piano) et Michael Wollny (piano) pour le prix du Musicien européen destiné à récompenser un artiste pour son œuvre ou son actualité récente. Autres ex-aequo, pour le prix de la Meilleure Réédition ou du Meilleur Inédit : Patrick Frémeaux pour l’ensemble de ses rééditions jazz et Sidney Bechet en Suisse (coffret de 4 C.D. United Music Foundation).

Les autres prix

• prix du Jazz classique : Tchavolo Schmitt (guitare) pour Mélancolies d’un soir (Label Ouest) ;

• prix du Jazz vocal : Sinne Eeg pour Face the Music (Stunt/UnaVolta Music) ;

• prix Soul : Mali Music pour Mali Is… (ByStorm-R.C.A./Sony) ;

• prix Blues : The Robert Cray Band pour In My Soul (Provogue/Wagram) ;

• prix du Livre de jazz, deux nouveaux ex-aequo : Laurent Cugny pour Une histoire du jazz en France (tome I : Du milieu du xixe siècle à 1920) (Outre mesure) ainsi que Jean‑Luc Katchoura et Michelle Hyk‑Farlow pour Tal Farlow, un accord parfait, a Life in a Jazz Guitar (Paris Jazz Corner).

La période des fêtes est passée, mais il n’y a pas de bon moment pour se faire plaisir. Les amateurs de jazz trouveront à coup sûr parmi ces lauréats de quoi charmer leurs yeux et leurs oreilles. 

Jean-François Picaut


http://www.academiedujazz.com/

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans Île-de-France | 2014-2015
commenter cet article

commentaires

Rechercher