Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 avril 2013 1 22 /04 /avril /2013 19:38

« Orage »

d’August Strindberg


Annonce de parution

Les Trois Coups.com


Traduction de René Zahnd

Format : 15 × 20,5 cm

64 pages

13 €

Disponible également en format numérique

orage-couv-615

« Orage », d’August Strindberg

Un homme, fonctionnaire à la retraite, vit seul dans un appartement quand une suite d’évènements concernant sa précédente femme vient troubler sa quiétude.

Depuis qu’il a quitté femme et enfant, Le Monsieur se satisfait de sa solitude loin des responsabilités d’un ménage. Il mène une existence tranquille et rangée en compagnie de son frère, une domestique et son voisin, un pâtissier malchanceux qui tient sa boutique au rez-de-chaussée de l’immeuble.

Mais le passé ressurgit au moment où Gerda, son ancienne épouse, et son enfant emménagent avec Fischer, son nouveau mari, dans l’appartement du dessus. Le couple se dispute, et l’orage éclate : Fischer enlève l’enfant en s’enfuyant avec la fille du pâtissier. Le respectable monsieur va devoir alors se confronter à son passé et bouleverser son paisible quotidien afin d’aider Gerda à retrouver leur enfant.

Une pièce dramatique mettant en scène des thèmes chers à Strindberg tels que la difficulté des relations conjugales, le poids des souvenirs et les représentations de la vieillesse.

August Strindberg (1849-1912) est un dramaturge et romancier suédois. Après des études de médecine et des débuts dans le journalisme, il se lance dans l’écriture dramatique. Sa première pièce, Maître Olof (1872) et surtout le roman la Chambre rouge (1879) lui apportent une certaine notoriété. Après la publication d’une virulente satire sociale, le Nouveau Royaume (1882), les réactions hostiles contraignent Strindberg à quitter la Suède. À partir du milieu des années 1880, il sillonne l’Europe et sa production littéraire s’intensifie avec de grandes pièces naturalistes : le Père (1887), Mademoiselle Julie et Créanciers (1888) ainsi que des drames historiques, et notamment le célèbre Gustav Vasa en 1899. En Suède, les scandales se multiplient ; après la publication de son recueil de nouvelles Mariés en 1884 (publié chez Babel en 2006), il est poursuivi pour blasphème. Lors de son retour à Stockholm, il crée le Théâtre-Intime, avec l’aide d’August Falck, dans le but de transposer au théâtre les atouts de la musique de chambre (mise en scène concise, décor minimal où la valeur symbolique des objets a un caractère suggestif). C’est dans cet esprit qu’il écrira Orage et le Pélican en 1907. Auteur de plus de soixante-dix pièces, d’une autobiographie, de romans et de nouvelles, August Strindberg est considéré comme l’un des pères du théâtre moderne.

Deux de ses pièces, Mademoiselle Julie et Danse de mort ont été publiées chez Actes Sud-Papiers en 1989.

Orage a été créé dans une mise en scène de Jacques Osinski au C.D.N. des Alpes-M.C.2 à Grenoble du 12 mars au 23 mars 2013.

Puis sera repris du 14 novembre au 15 décembre 2013 au Théâtre de la Tempête à Paris.

Chez Actes Sud : Drapeaux noirs (1985), le Couronnement de l’édifice (1990), Petit catéchisme à l’usage de la classe inférieure (Babel, 1993), Utopies dans la réalité (2003), Mon jardin (2005), Mariés ! (Babel, 2006).

Les Trois Coups


Actes Sud • 18, rue Séguier • 75006 Paris

Tél. 01 55 42 63 00

www.actes-sud.fr

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans Livres | Revues | D.V.D.
commenter cet article

commentaires

Rechercher