Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mai 2012 5 11 /05 /mai /2012 23:16

Pauline Raineri brûle
les planches


Par Vincent Morch

Les Trois Coups.com


Interprétée en juin 2011 par de jeunes acteurs du cours Florent dans le cadre de leur dernière année de formation, cette mise en scène d’« On purge (bébé) », pièce comico-scatologique de Georges Feydeau, a été lauréate du prix de la Critique au Festival des automnales. Après avoir été reprise à L’Aktéon Théâtre à l’automne 2011, elle pose ses tréteaux au théâtre du Funambule-Montmartre jusqu’au 17 juin 2012. Cette bonne fortune est amplement justifiée grâce à la touche de folie supplémentaire que ce collectif prometteur a su apporter à cette pièce déjà délirante.

on-purge-bebe-615 martin-delaty

« On purge (bébé) » | © Martin Delaty

On purge (bébé) relate le carambolage cataclysmique entre les rêves de fortune de Follavoine, fabricant de porcelaine de son état, et les problèmes intestinaux de son fils Hervé, dit Toto, intempestivement soulevés par sa femme Julie. En effet, Follavoine, détenteur du brevet de la porcelaine (théoriquement) incassable, attend la visite imminente d’Adhéaume Chouilloux, chargé par l’État de sélectionner le pot de chambre (pardon, le vase de nuit) qui doit équiper toute l’armée française. Dans un tel contexte, l’étalage impudique de la constipation de son fils ne saurait être qu’une double faute de goût.

Cette situation bouffonne, qui met littéralement sur le devant de la scène des réalités que le théâtre a (trop ?) souvent occultées, porte en elle‑même un énorme potentiel comique. C’est à la fois la force et la faiblesse de cette pièce : pour un metteur en scène, la tentation est forte de se laisser mollement guider par le texte, qui regorge par ailleurs de didascalies.

Passé un prologue espiègle avec Rose (Louve Reiniche‑Larroche), c’est d’abord cette impression de littéralité un peu pesante que la première scène m’a donné : Follavoine (Teddy Atlani), en costume trois pièces, est assis derrière son bureau et cherche désespérément à la lettre Z d’un dictionnaire où se trouvent les îles Hébrides. Mais, déjà, lorsque déboule sur scène Julie (Pauline Raineri), tourbillon d’hystérie et de mauvaise foi, l’énergie extraordinaire qui se dégage de la scène efface ce premier sentiment. Pauline Raineri, avec ses bigoudis, dans sa robe de chambre bleu pâle, brûle les planches. Son entrée marque le véritable début de la pièce.

Embardées aussi brusques que jouissives vers la folie pure

Je me suis dès lors laissé porter avec plaisir par cette histoire abracadabrante à la scatologie assumée. Et ce, d’autant plus que, contrairement à ce que je craignais, la mise en scène s’est révélée inventive. En effet, l’« intrigue » est ponctuée d’embardées aussi brusques que jouissives vers la folie pure : de brèves saynètes prennent le fil narratif à rebrousse‑poil (Follavoine et Julie, en pleine scène de ménage, à brûle‑pourpoint s’enlacent avidement) ou le soulignent de manière emphatique (un vase de nuit, sous la lumière d’un projecteur comme une apparition divine).

L’entrée en scène de Toto, improbable bébé de sept ans joué par une jeune femme de vingt (Kimiko Kitamura), est irrésistible. J’ai aussi beaucoup ri à la lecture impromptue d’un passage de Freud sur le stade sadique‑anal pour « éclairer » le comportement de ce bambin horrible. Une goutte de raison dans un océan de délire et qui paraît par là‑même complètement folle elle aussi. Oui, ce tourbillon d’absurde procure, grâce au talent à l’inventivité de ce jeune collectif, un réel plaisir. L’occasion idéale d’aller prendre un pot. 

Vincent Morch


On purge (bébé), de Georges Feydeau

Collectif Les Âmes visibles

http://www.lesamesvisibles.com/

Mise en scène : Pauline Raineri

Assistante à la mise en scène : Louve Reiniche-Larroche

Avec : Teddy Atlani, Rémy Delattre, Kimiko Kitamura, Hannah Levin, Alexandre Lhomme, Pauline Raineri, Louve Reiniche‑Larroche

Le Funambule-Montmartre • 53, rue des Saules • 75018 Paris

http://www.funambule-montmartre.com/

Réservations : 01 42 23 88 83

funambule2006@yahoo.fr

Du 5 mai au 17 juin 2012, du jeudi au dimanche à 20 heures, relâche les 6 et 17 mai 2012

Durée : 1 h 15

20 € | 14 € | 10 €

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher