Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juillet 1998 4 16 /07 /juillet /1998 00:21

La saloperie ordinaire

 

theatre2-reduit.jpg

 

Victor Pontier est éditeur et a invité à dîner Léa Belmont, romancière. Ils sont servis au restaurant par un vieux garçon flegmatique et obséquieux. Voilà pour les apparences. Mais la réalité est bien sûr beaucoup plus compliquée… et « la vérité a la dent dure » !

 

Henri-Frédéric Blanc, l’auteur de la pièce, a l’immense mérite de ne pas se prendre au sérieux. Grâce à son sens de l’observation et à sa plume, nous assistons à un festival de saloperie ordinaire qui nous fait beaucoup rire. Qui nous terrifie aussi, quand on prend la mesure du mépris dont témoigne l’éditeur vis à vis des lecteurs : « Les consommateurs ne méritent parfois que la première syllabe ! » Ce salaud nous consterne autant quand il pontifie devant la romancière et lui (nous) lance : « Le contenu verbal d’un livre ne suffit plus à déclencher la pulsion d’achat ! » Et il ira encore plus loin…

 

Henri-Frédéric Blanc a trempé son stylo dans le vinaigre de la lucidité et nous régale de son écriture assassine.

 

La mise en scène de Marc Brunet est fonctionnelle et efficace. Hélène Vauquois interprète avec conviction Léa Belmont. Marc Brunet incarne avec un plaisir gourmand un membre actif du « complexe littéraro-industriel ». Christian Neupont, enfin, compose avec un talent rare une sorte de Droopy fatigué, lugubre, philosophe et… désopilant, qui se serait retrouvé par mégarde garçon de restaurant. 

 

Vincent Cambier

Les Trois Coups

www.lestroiscoups.com


Nuit gravement au salut, d’après le roman d’Henri-Frédéric Blanc

Théâtre du Brasier • 94120 Fontenay-sous-Bois

Adaptation et mise en scène : Marc Brunet

Assisté de Thierry Monfray

Avec : Hélène Vauquois, Marc Brunet et Christian Neupont

Lumières : Olivier Fossé et Delphine Sénard

Le Chien qui fume • 75, rue des Teinturiers • Avignon

04 90 85 25 87

À 16 heures, tous les jours ; durée : 1 h 20

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher