Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2013 1 28 /10 /octobre /2013 22:51

Un loup-ange passe


Par Maud Sérusclat-Natale

Les Trois Coups.com


La scène nationale du pays de Montbéliard compte cinq lieux de représentation. À L’Arche, salle située à Bethoncourt, on programme ce qu’il y a de mieux pour les plus petits spectateurs depuis 1995. Me voilà en route pour quarante-cinq minutes de spectacle avec deux petits spectateurs de six mois et deux ans et demi, émerveillés par le travail de la compagnie du Loup-Ange.

metamorfose-615

« Métamorf’ose » | © D.R.

Il m’est impossible de vous raconter l’histoire. Non pas parce qu’il n’y en aurait pas, mais plutôt parce qu’il y en a mille. Car le spectacle que vous ne manquerez pas d’aller découvrir avec vos bambins, ou ceux des autres pourquoi pas, n’est pas de ceux qu’on redoute, nous les grands. En effet, pas de « Alors les enfants ? Vous allez bien ? » ni de chansons niaises et très aiguës ou autres marionnettes qui viennent les chatouiller gratuitement, juste pour les faire crier. Ils font déjà bien assez de bruit. Non, pas de cela avec Hestia Tristani, et pourtant, vos enfants vont adorer et vous, le « grand » courageux qui aime leur faire découvrir le monde subtil et poétique du spectacle vivant, vous avez bien choisi.

En effet, une jolie créature au langage mystérieux vous attend sur le plateau. Elle a quelques valises à déballer et visiblement de belles choses à raconter, même si son langage, plutôt irréel, nous conduit très vite dans un autre monde. Tandis que les valises s’ouvrent peu à peu, une étrange masse se transforme sous nous yeux, après avoir pondu un œuf insolite. Les petits spectateurs, entre six mois et six ans, parfois davantage, ont tout de suite été captivés par ces deux créatures cocasses et drôles, visiblement complices pour émerveiller leur jeune public. Attentifs, presque sur le qui-vive, les enfants observent, rient, pétillent. Ils sont intrigués par le jeu très corporel des deux comédiennes, par leur discours fantasque, par les multiples transformations qu’elles opèrent, tantôt l’une après l’autre, tantôt ensemble.

Du théâtre musical et corporel

C’est ainsi que des grandes jambes poussent sous un petit monticule qui tremble, ou qu’un personnage se retrouve avec deux paires de bras. C’est très utile, d’ailleurs, puisqu’il y a tant de choses à faire dans ce monde fantasque où tout s’anime, chante, remue délicatement, comme orchestré par un chef invisible mais méticuleux et subtil. Car le travail des deux complices est également très musical, au sens le plus noble du terme.

En effet, Juliette Plihon et Hestia Tristani sont aussi des chanteuses et font partager au public leur goût du baroque et des instruments rares. Après avoir joué de la viole de gambe dans le spectacle qu’elles avaient créé en 2010, Bruissement, elles sont cette fois accompagnées par un « hang », sorte de percussion métallique, et par des enregistrements de piano ou de synthétiseurs. Pendant qu’elles transportent le cœur de vos petits, qui auront bientôt le droit de venir toucher tous les éléments présents sur le plateau (la cerise sur le gâteau), elles ne manqueront pas de faire voyager votre âme de parent fatigué, car leur monde teinté d’onirisme et de poésie est aussi à la portée de la sensibilité des adultes, ce qui est un gage rare et précieux de la grande qualité du travail de la compagnie du Loup-Ange. 

Maud Sérusclat-Natale


Métamorf’ose

Compagnie du Loup-Ange

www.loup-ange.fr

Mise en scène : Hestia Tristani

Conception, textes et jeu : Juliette Plihon et Hestia Tristani

Scénographie, création textile et costumes : Marlène Rocher

Musique et regard extérieur : Cécile Maisonhaute

M.A. scène nationale, L’Arche • 2, rue d’Héricourt • 25200 Bethoncourt

0 805 710 700

www.mascenenationale.com

Du 15 octobre au 18 octobre à 10 heures et 15 heures sauf mercredi 17 octobre à 10 heures et 16 h 30

Durée : 45 minutes dont 20 minutes d’échanges avec les enfants sur le plateau

7 € | 6 €

Tournée :

– Samedi 23 et dimanche 24 novembre à Saint-Brieuc, dans le cadre du festival Enfantillages à 10 heures, 11 h 30 et 16 heures à La Citrouille

– Du samedi 18 au mardi 21 janvier 2014 à Épinay-sur-Seine, à la maison du Théâtre et de la Danse

– Du 27 au 29 janvier 2014 à Sevran dans le cadre du festival Les Veilleurs éveillés

– Les 5 et 6 mars 2014 à Jouy-le-Moutier au centre culturel

– Du 10 au 13 mars 2014 à Lagny-sur-Marne à l’espace Charles-Vanel

– Les 14 et 15 mars 2014 à Marcoussy, salle Jean-Montaru et au parc des Célestins

– Du 8 au 11 avril 2014 au Théâtre du Cormier, à Cormeilles-en-Parisis

– Les 5 et 6 mai 2014 à Archères, Le Sax, espace musical d’Archères

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher