Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 août 2011 4 04 /08 /août /2011 09:44

« Les Trachiniennes », « Antigone », « Électre », de Sophocle

dans les traductions de Robert Davreu

 

et

« Traduire Sophocle »

de Wajdi Mouawad et Robert Davreu

 

Format : 15 cm × 20,5 cm

10 € chaque pièce

Format : 10 cm × 19 cm

Coll. « Apprendre »

9 €

 

Le « projet Sophocle » est une collaboration entre l’auteur et metteur en scène Wajdi Mouawad et le poète Robert Davreu, auquel il a commandé la traduction en français des sept tragédies de Sophocle. La nouvelle traduction de Robert Davreu et la vision résolument contemporaine de Wajdi Mouawad donnent une dimension inédite au tragédien grec.

 

Robert Davreu est né en 1944. Professeur agrégé de philosophie, il se passionne pour les lettres classiques. Il enseigne la littérature générale et comparée à l’université Paris-VIII et la traduction littéraire à l’Institut d’études anglophones de l’université Paris-VII. Il a été nommé chevalier des Arts et des Lettres par le gouvernement français et s’est vu décerner le prix Baudelaire de la traduction en 1985 pour sa traduction du Pays des eaux de Graham Swift. Membre des comités de rédaction des revues Poésie et Romantisme, ainsi que du bureau de lecture de France Culture, il a traduit John Keats, Percy Bysshe Shelley et Joseph Conrad.

 

La trilogie Des femmes

Le « projet Sophocle » fédère une équipe artistique franco-québécoise autour de la création en cinq années des sept tragédies de Sophocle qui nous sont parvenues dans leur intégralité : Ajax, Antigone, Œdipe roi, Électre, les Trachiniennes, Philoctète, Œdipe à Colone. Jusqu’alors intimement nourri par les textes grecs pour ses propres spectacles, Wajdi Mouawad remonte ici à la source en choisissant d’aborder cette œuvre en approchant les pièces en trois volets thématiques. Ce sont de grandes héroïnes qui traversent le premier opus intitulé Des femmes, composé des Trachiniennes, d’Antigone et d’Électre, portées à la scène respectivement dans ce sens. Entre les lois de la nature et celle des hommes, le destin de chacune de ces femmes est scellé par ses choix ; qu’il s’agisse du désespoir de Déjanire en amour, du désir de vengeance d’Électre dans sa famille, ou de la soif de justice d’Antigone au sein de la cité.

 

La trilogie Des femmes sera créée du 28 juin au 2 juillet 2011 au Rocher de Palmer à Cenon (Gironde), puis se jouera : les 9 et 10 juillet 2011 au Festival d’Athènes ; du 20 au 25 juillet 2011 au Festival d’Avignon ; du 31 août au 3 septembre 2011 aux théâtres départementaux de La Réunion ; du 17 au 25 septembre 2011 au Grand T à Nantes ; du 28 septembre au 2 octobre 2011 à La Comédie de Genève ; du 5 au 8 octobre 2011 au Quartz à Brest ; du 12 au 15 octobre 2011 à La Comédie de Reims ; du 19 au 22 octobre 2011 au Teatro Valle-Inclan de Madrid ; du 26 au 29 octobre 2011 au Teatro Arriaga de Bilbao ; du 2 au 5 novembre 2011 à la maison de la culture de Bourges ; du 9 au 19 novembre 2011 au Célestins de Lyon ; du 23 novembre au 18 décembre 2011 au Théâtre des Amandiers de Nanterre ; du 11 au 15 janvier 2012 au Manège de Mons ; du 18 au 22 janvier 2012 au Théâtre Royal de Namur ; du 25 au 29 avril 2012 au Théâtre Français, Centre national des Arts d’Ottawa ; du 4 mai au 6 juin 2012 au Théâtre du Nouveau-Monde de Montréal.

 

Traduire Sophocle, collection « Apprendre »

Dans cet opus, il s’est agi de poser les pierres fondatrices de la nouvelle traduction des Sophocle. Un metteur en scène et un poète en sont les artisans. Indiquer pourquoi l’auteur-metteur en scène Wajdi Mouawad a eu l’envie de traverser les sept pièces de Sophocle en choisissant la langue du poète Robert Davreu, préciser les enjeux, positionnements, perspectives de cette nouvelle traduction alors que d’autres sont disponibles, enfin inscrire ces nouveaux textes dans la tension des mises en scène à venir.

 

« L’aventure des Sophocle est née de ces sensations qu’aujourd’hui je tente de mettre en mots. Vivre une grande aventure de création en compagnie de gens qui me sont chers, comédiens, concepteurs, techniciens ou poètes. Passer le plus clair de mon temps avec eux, rassemblés autour d’une œuvre qui, justement, raconte la perte et la chute de l’enchantement tout en relevant l’horizon de la poésie. »

Wajdi Mouawad

Site officilel : www.wajdimouawad.fr

 

Recueilli par

Les Trois Coups

www.lestroiscoups.com


Actes Sud-Papiers • 18, rue Séguier • 75006 Paris

01 55 42 63 00

http://www.actes-sud.fr

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans Livres | Revues | D.V.D.
commenter cet article

commentaires

Rechercher