Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mars 2013 5 29 /03 /mars /2013 17:15

Communiqué de presse

Nanterre, le 29 mars 2013


Par Les Trois Coups.com


Le maire de Nanterre s’oppose à la décision de ne pas renouveler Jean-Louis Martinelli à la direction du Théâtre des Amandiers et demande à être reçu par la ministre de la Culture.

torquato-tasso-affiche-300Le maire de Nanterre, Patrick Jarry, vient d’apprendre que sur décision de la ministre de la Culture, le mandat de Jean-Louis Martinelli, directeur du Théâtre des Amandiers à Nanterre, ne sera pas renouvelé en 2014.

Le maire de Nanterre regrette vivement qu’avant de prendre une décision d’une telle importance, la ministre de la Culture n’ait pas pris la peine de consulter les représentants des deux collectivités partenaires du théâtre fortement impliquées dans son financement : la ville de Nanterre et le conseil général des Hauts-de-Seine.

Une telle attitude est d’autant plus surprenante que deux courriers ont été envoyés à la ministre de la Culture et n’ont reçu aucune réponse à ce jour :

– en décembre 2012, le maire de Nanterre et le vice-président du conseil général chargé de la Culture soutenaient la demande de Jean-Louis Martinelli d’être renouvelé dans ses fonctions pour un dernier mandat ;

– le 21 mars dernier, le maire de Nanterre et la députée de Nanterre-Suresnes demandaient audience à la ministre de la Culture pour lui présenter les raisons les conduisant à souhaiter le maintien de Jean-Louis Martinelli à la direction des Amandiers.

Il est pour le moins regrettable que, s’agissant de la direction du plus grand théâtre de banlieue en Europe, la ministre de la Culture ne juge pas utile d’écouter les représentants de celles et ceux qui partagent la vie, les projets et les ambitions d’un centre dramatique national situé au cœur d’une grande ville populaire.

revenants-affiche-300Les raisons qui conduisent la ville de Nanterre et le conseil général des Hauts-de-Seine à demander le maintien de Jean-Louis Martinelli à la tête des Amandiers tiennent à la fois à la qualité exceptionnelle du travail qui a été mené ces dernières années et dont témoigne la fidélité du public, à sa volonté et à celle de toute son équipe d’ancrer le rayonnement d’un centre dramatique national dans un territoire de banlieue, et au projet de reconstruction du théâtre à Nanterre.

Motivé au départ par la nécessité de mettre l’équipement en conformité avec de nouvelles normes de sécurité et d’accueil du public, ce projet a évolué en prenant une tout autre dimension, à la fois culturelle et urbaine. Le montage du financement de ce projet, qui associe l’État, la ville, le conseil général et la région Île-de-France est en cours de discussion, avec bon espoir d’être prochainement finalisé. Qui pourrait comprendre que celui qui se trouve à l’origine de ce projet, indispensable au rayonnement culturel de la métropole francilienne, en soit aujourd’hui écarté ?

Dans ces conditions, le maire de Nanterre demande à être reçu par la ministre de la Culture et, dans l’attente de cette audience, que toute décision concernant la direction du Théâtre Nanterre-Amandiers soit suspendue.

Recueilli par

Les Trois Coups

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher