Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 novembre 2009 6 28 /11 /novembre /2009 15:59

L’anomalie de l’autre


Par Élise Ternat

Les Trois Coups.com


Dans le cadre de ses soirées Cirque², Les Nouvelles Subsistances n’en finissent pas de surprendre un public toujours au rendez-vous. Le programme se compose de l’excellent « Pan Pot ou modérément chantant » par le collectif du Petit Travers, suivi du « Grand Nain » par la compagnie Anomalie &… Lors de ces soirées, diversité et talent sont mis au service du nouveau cirque comme en témoigne cet étonnant huis clos de Jambenoix Mollet et Philippe Eustachon.

Des crépitements puis des vrombissements qui se font de plus en plus intenses… C’est par un tremblement, à la manière d’une fin du monde, que tout commence. On découvre un plateau au milieu duquel se trouve une étrange maison bancale, murée de terre, comme ensevelie. Alors que l’épais voile de brume se dissipe, le décor se colore d’une lumière verdâtre, et le public découvre un univers étonnant fait d’objets en tout genre : une petite figurine de Vierge, des parures de bijoux, un bouquet de fleurs artificielles, qu’une étonnante créature s’applique à disposer, ranger, remettre en ordre nerveusement.

Cet étrange personnage n’est autre que le grand nain, parfaite incarnation du titre de la pièce qui prend alors tout son sens : des jambes minuscules pour un tronc démesurément long, le teint blafard, le nez crochu, le corps tordu et la voix nasillarde. Aussi intrigant qu’attachant, il s’agit d’un être malhabile à la difformité apparente, prétexte à l’exécution de savants jeux d’équilibre et de balancier. Ce « Robinson » évolue ainsi dans son univers, son étrange maison. Il est abrité, comme protégé d’un monde extérieur, matérialisé par les portes, fenêtres, trappes et tiroirs, qui laissent s’échapper une multitude de sons, comme autant d’agressions venues d’un univers hostile. Tout semble se passer de la manière la plus étrangement normale qui soit jusqu’à la découverte d’un autre, de l’Autre.

Désespérément seul

À travers le Grand Nain, c’est toute une réflexion sur l’altérité qui est développée. Un peu fou, totalement phobique, peureux de tout mais désespérément seul, le grand nain est en mal de l’autre jusqu’à l’apparition de ce dernier. Véritable rencontre entre deux personnages ou découverte fantasmée ? L’autre apparaît tantôt comme la créature, le golem qui prend vie sous les mains de son créateur, tantôt comme l’étranger, sorte de « bon sauvage » rappelant le mythe de Montesquieu. Désiré, rêvé, touché, il est également le danger, celui qui usurpe l’identité. À la fois semblable et dissemblable, il trouble l’existence apparemment si paisible et solitaire du grand nain.

Au-delà des quelques paroles et d’une grande habileté dans le jeu d’équilibre des deux comédiens, on apprécie l’unité de cette pièce, dont les décors, lumières et sons reflètent une remarquable cohérence. Le Grand Nain est un huis clos touchant, sincère, terrifiant et d’une grande profondeur. Véritable curiosité, cette fable philosophique nous donne à repenser les thèmes de l’altérité, de la rencontre et du dédoublement. Cette pièce nous donne également l’envie de nous enfoncer davantage dans l’univers très personnel de la Cie Anomalie. 

Élise Ternat


Le Grand Nain, de Jambenoix Mollet et Philippe Eustachon

Compagnie Anomalie &… • 21, rue Montgrand • 13006 Marseille

04 91 33 00 94

Conception, écriture et interprétation : Jambenoix Mollet et Philippe Eustachon

Mise en scène : Philippe Eustachon

Scénographie, costumes et accessoires : Yvette Rotscheid

Lumières : Anne Vaglio

Création sonore : Thomas Turine

Conseils dramaturgiques : David Dumoulin

Régie générale : Olivier Gauducheau

Collaboration artistique : Cille Lansade, Dimitri de Perrot, Franck Micheletti, Aline Muheim

Construction : Sébastien Coulomb, Yvette Rotscheid

Les Nouvelles Subsistances • 8 bis, quai Saint-Vincent • 69001 Lyon

Réservations : 04 78 39 10 02

www.les-subs.com

Du 24 au 28 novembre 2009 à 21 heures

Durée : 1 h 15

12 € | 9 € | 6 €

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher