Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 janvier 2013 1 14 /01 /janvier /2013 22:29

Fest’hiver 2013, 5e édition

Scènes d’Avignon


Annonce

Les Trois Coups.com


Du 29 janvier au 2 février 2013

Le Théâtre du Balcon, le Théâtre du Chêne-Noir, le Théâtre du Chien-qui-Fume, le Théâtre Golovine, le Théâtre des Halles, se réunissent au cœur de l’hiver à Avignon pour fêter le théâtre et la danse, en accueillant de jeunes compagnies de la région P.A.C.A. qui n’ont pas de lieu pour se produire.

fest-hiver-2013-615

Édito

Les Scènes d’Avignon sont le regroupement de cinq théâtres et compagnies permanentes d’Avignon : le Théâtre du Balcon, le Théâtre du Chêne-Noir, le Théâtre du Chien-qui-Fume, le Théâtre Golovine, le Théâtre des Halles.

Cinq créateurs, directeurs de théâtre : Serge Barbuscia, Gérard Gelas, Gérard Vantaggioli, Yourik Golovine, Alain Timar, implantés depuis de nombreuses années, se regroupent avec le souhait affirmé de continuer à exister en hissant leurs différences artistiques sur le territoire et bien au-delà.

Dans cette dynamique, les Scènes d’Avignon créent en 2006 le « Fest’hiver » dont le point essentiel est d’accueillir de jeunes compagnies de la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur sans lieu fixe de travail et leur permettre aussi d’œuvrer dans des conditions professionnelles.

Il s’agit ainsi de donner un aperçu de la vitalité de la création théâtrale dans notre région, et la faire découvrir au public.

Tel est l’esprit du Fest’hiver que propose les Scènes d’Avignon.

Qualité des auteurs, qualité du travail des compagnies, et surtout qualité des metteurs en scène, des acteurs et des danseurs seront à nouveau au rendez-vous cette année.

Gérard Vantaggioli

Président des Scènes d’Avignon

Fête d’ouverture : mardi 29 janvier à 18 heures au Théâtre Golovine • 1 bis, rue Sainte-Catherine • Avignon

Fête de clôture : samedi 2 février à 22 h 30 au Théâtre du Chien-qui-Fume • 75, rue des Teinturiers • Avignon

– Théâtre du Balcon - direction Serge Barbuscia

Mardi 29 janvier à 21 heures et vendredi 1er février à 19 heures

(durée : 1 h 30)

l’Odysée burlesque

Par la Cie Miranda

D’après Homère

Adaptation et mise en scène : Thierry Surace

Avec Manon Allouch, Florent Chauvet, Estelle Clément, Sonia De Méglio, Sylvia Scantamburlo, Jérôme Schoof, Christophe Servas, Thierry Surace

Conseiller musical : Jean-Pierre Paringaux

Décors : Christophe Brot

Coproduction Théâtre Toursky

odyssee-burlesque-615

« Odyssée burlesque » | © D.R.

Est-ce une histoire de voyages ? Une histoire de rêves ?

Une histoire de dieux ? Juste une histoire d’hommes ?

Ou alors, c’est une histoire de femmes…

Toutes les femmes qui jalonnent l’Odyssée composent la femme idéale, celle qui fait peur aux hommes, parce que les hommes ont toujours craint de ne pas être « à la hauteur », face à un idéal. Pour fuir dignement, ils se sentent obliger de jouer les héros, pour simplement avoir une excuse pour partir, et… une raison de revenir.

Alors, ce sont les femmes qui restent et font tourner le monde, en attendant le retour du héros.

Et si l’Odyssée n’était finalement qu’une histoire racontée par une femme, Pénélope : celle d’un héros qui doit accepter de n’être qu’un homme ?

Le mythe d’Ulysse se trouve ici transposé dans le monde comique, glamour et pailleté du cabaret burlesque.

À travers un tour de chants et de numéros de cabaret, cette Odyssée, parfois revisitée, réussit à nous faire rire et à nous éblouir… C’est ça la force des mythes.

La Cie Miranda, créée en 1993, est avant tout une troupe, avec un esprit de troupe, dans laquelle se sont regroupés, dans une énergie commune et dans une démarche collective tout en respectant la liberté de chacun, des créateurs, comédiens, auteurs, metteurs en scène, chorégraphes, techniciens et administratifs.

Elle a adapté des textes du grand répertoire ainsi que des auteurs contemporains.

Le Théâtre du Balcon, fondé en 1983 par la Cie Serge-Barbuscia, s’est affirmé comme un lieu permanent et « emblématique » de la vie théâtrale avignonnaise.

Espace de création et de diffusion, le Théâtre du Balcon a contribué à la découverte et à l’épanouissement de nombreux artistes, musiciens, comédiens, auteurs… qui ont su tisser la confiance d’un public exigeant et curieux.

– Théâtre du Chêne-Noir - direction Gérard Gelas

Jeudi 31 janvier à 21 heures et samedi 2 février à 19 heures

(durée : 1 h 10)

Italie-Brésil 3 à 2

Par la Cie Tandaim

de Davide Enia (traduction Olivier Favier)

Mise en scène : Alexandra Tobelaim

Avec Solal Bouloudnine et Jean-Marc Montera

Musique : Jean-Marc Montera

Coproduction Théâtre Gyptis

italie-bresil-3-a-2-615

« Italie-Brésil 3 à 2 » | © D.R.

Le récit minute par minute du match de football qui a fait de l’Italie la championne du monde en 1982 : championne du monde !

Mais le vrai spectacle, c’est cette famille palermitaine suspendue au poste de télévision couleur acheté pour l’occasion, vivant 90 minutes de suspens entre rites, superstitions, exaltations, dépressions, imprécations et dévotion(s). Les 28 tasses de café bues pendant le match, les 78 Nazionali sans filtre fumées, les 3 282 caresses della mamma, les 272 « Oh, con ! » del padre…

De l’enfant, à l’oncle en passant par les voisins, chacun a son rituel pour déjouer le mauvais sort et même plus : pour « provoquer » la victoire…

La Cie Tandaim s’est formée en 1998 autour d’Alexandra Tobelaim, comédienne issue de l’É.R.A.C.

Initiatrice des projets en étroite collaboration avec Olivier Thomas, scénographe, elle a conçu sa compagnie comme un espace de rencontre, une zone d’échange dans laquelle elle convie une équipe d’artistes à confronter leurs différentes expériences (pas forcément théâtrales), et à devenir ainsi un véritable collectif de création tourné vers un seul objectif : la représentation théâtrale.

Le Théâtre du Chêne-Noir. Dirigée par l’auteur-metteur en scène Gérard Gelas depuis 1967, cette maison de théâtre d’envergure nationale et internationale, ouverte hiver comme été, est entièrement dédiée à la création, l’accueil de spectacles et la formation.

Théâtre du Chien-qui-Fume - direction Gérard Vantaggioli

Jeudi 31 janvier à 19 heures et samedi 2 février à 21 heures

(durée : 1 h 10)

Un homme qui dort [comment le réveiller ?]

À partir du texte de Georges Perec, Un homme qui dort (éditions Denoël)

Mise en scène : Linda Blanchet

Adaptation : Linda Blanchet et Gabor Rassov et les interviews réalisées avec l’ethnologue Magdalena Jarvin

Avec Régis Royer

Lumière : Alexandre Toscani

Avec l’aide à l’écriture et la recherche du C.A.C. de la région P.A.C.A., l’aide de la ville de Nice et du conseil général des Alpes-Maritimes.

un-homme-qui-dort-615 max-ppp

« Un homme qui dort [comment le réveiller] » | © Max PPP

Le personnage de Georges Perec a 25 ans.

Son réveil sonne, mais il ne bouge pas. Il reste dans son lit, il referme les yeux. Il n’ira pas en salle d’examen passer sa licence, il n’ouvre plus la porte à ses amis.

Il ne sort qu’à la nuit tombée, « comme les rats, les chats et les monstres ».

Sa tentative, résolument contemporaine, est de se déprendre de tout pour devenir libre.

Comment vivre dans un monde qui nous échappe ?

Un homme qui dort [comment le réveiller ?] met en regard deux formes de révolte : le renoncement au monde et l’engagement dans l’action collective d’une génération pour qui les lendemains ne promettent pas d’être meilleurs. Peut-être pour y trouver des échos…

La Cie Hanna R a été créée en 2007, à l’initiative de la metteuse en scène Linda Blanchet. Textes d’auteurs vivants ou adaptations d’œuvres littéraires grâce à une écriture de plateau, les choix de la Cie Hanna R témoignent d’une envie de travailler sur des écritures contemporaines de la scène et d’aborder des thèmes forts comme notre rapport au temps, le lien entre identité et mémoire et les limites de notre capacité à nous raconter.

Les créations de la Cie Hanna R ont été accueillies au Théâtre national de Nice, au Théâtre national de Marseille, au centre dramatique national du Limousin, au Théâtre Dunois, scène conventionnée jeune public, à l’auditorium Georges-Corse de Boulogne-Billancourt…

Le Théâtre du Chien-qui -fume fête ses 30 ans. Trente ans de rencontres, de créations, de découvertes, d’aventures et d’émotions.

Haut lieu du spectacle vivant, plus particulièrement dédié à la création contemporaine, il est installé en plein cœur historique de la ville, dans la rue pavée des Teinturiers où tournent les roues à aubes.

Gérard Vantaggioli, fondateur, auteur, metteur en scène s’attache à programmer avec convivialité et qualité.

Théâtre Golovine - direction Yourik Golovine

Mardi 29 janvier à 19 heures et mercredi 30 janvier à 21 heures

(durée : 50 min)

Temps d’arrêt

temps-darret-300 yann-marquisPar la Cie En phase

Chorégraphie et interprétation : Miguel Nosibor

Solo hip-hop

Conseil artistique : Mic Guillaumes

Création musicale : Denis Théry ; vidéo : Yann Marquis

Lumière et scénographie : Éric Rolland ; costume : Julia Didier

Coproduction C.C.N. Ballet national de Marseille, C.C.N. Ballet Preljocaj à Aix-en-Provence

Accueil en résidence : La Distillerie / Théâtre Le Comoedia, Aubagne

Soutiens : D.R.A.C. P.A.C.A, conseil général des Bouches-du-Rhône, ville d’Aubagne

Miguel Nosibor dialogue avec le temps en laissant sa personnalité s’épanouir dans une danse partagée. Figure historique du hip-hop, il transcende la virtuosité de cette danse populaire et urbaine. En complicité avec le vidéaste Yann Marquis, le danseur scrute son intimité. Ses mouvements, toujours précis, ses tremblements, ses arrêts, montrent un corps qui tente de prendre son temps, de faire une pause dans un monde où l’on court tout le temps…

1re partie : Groupe Up’n Dance

Chorégraphie : Caroline Allavena

Les danseurs Up’n Dance nous font le plaisir de revenir au Théâtre Golovine avec des chorégraphies qui leur ont permis en 2012 de décrocher un nouveau titre de champion du monde du hip-hop. Dans un style parfois décalé mais toujours dans la bonne humeur, la troupe Up’n Dance de Monteux va vous enchanter par sa technique et son originalité.

La Cie En phase, créée en 2007 à Aubagne, repose sur le travail de Miguel Nosibor, danseur hip-hop. « Depuis vingt ans, mon travail de transmission et de sensibilisation à la danse hip-hop, sur le terrain auprès des enfants, des jeunes et des adultes, inspire et nourrit mon travail de création.

« Pour moi, l’un ne va pas sans l’autre.

« Aujourd’hui, en lien avec d’autres artistes, nous inventons des projets qui nous permettent de faire vivre la culture hip-hop dans sa diversité, dans sa pluralité, dans son ouverture au monde en prise avec les évolutions de notre société. »

Le Théâtre Golovine, lieu emblématique de la danse et du théâtre corporel a été créé par un couple de danseurs étoiles en 1975.

Aujourd’hui dirigé par le danseur Yourik Golovine, il reste un espace de création et de diffusion toujours aussi novateur.

Théâtre des Halles - direction Alain Timar

Mercredi 30 janvier à 19 heures et vendredi 1er février à 21 heures

(durée : 1 heure)

Level 4 No Elevator

level-4-no-elevatot-300Par la Cie de l’Imprimerie

D’après En diagonale de Laura Tirandaz

Mise en scène : Nicolas Gény

Avec Sophie Mangin

Scénographies : Serge Meyer, Raphaël Mognetti, Érick Priano

Musique : Érick Marque ; régie générale : Michèle Milivojevic

Assistant mise en scène : Luca Samain

Une production de la Cie de l’Imprimerie, en coproduction avec Théâtres en Dracénie, scène conventionnée

Bénéficie du soutien du conseil général de Vaucluse

Avec la participation du Théâtre des Halles et les partenariats des Hauts-Plateaux, des compagnies Fraction, Inouï Production et A.R.T. 27

C’est un poème recommencé, plongé dans différents bains scénographiques. Il s’agit de proposer au personnage une traversée rythmique. Une traversée en quatre temps qui le nourrisse de l’énergie de ses rencontres avec ces environnements successifs, une traversée opérant rapprochements ou mises à distance par rapport à la question de son désir. Répéter les mots, parcourir à nouveau le chemin de cet extrait d’existence, tenter d’ouvrir des brèches pour mieux saisir ce temps qui semble avancer sans nous.

Enfermée chez elle, une femme rêve d’une place, de cette diagonale à traverser. Elle aimerait sortir de chez elle, tenter de retrouver dehors un rendez-vous manqué, elle aimerait sortir en plein jour, mais elle sait qu’il lui faudra affronter à la fois le désir qu’elle suscite et surtout celui qu’elle éprouve.

La Cie de l’Imprimerie, depuis 1994, imagine et crée des propositions artistiques dans le domaine du spectacle vivant. C’est un collectif d’artistes qui réunit comédiens, musiciens, danseurs, écrivains, plasticiens, vidéastes, dans une même volonté d’inventer des formes favorisant les rapprochements entre différentes pratiques artistiques.

Nous proposons des territoires d’expérimentation à des artistes soucieux d’interroger leurs pratiques. À chaque fois le geste de chacun s’inscrit dans des espaces, formes et temporalités inédits. De nos différents déplacements sont nés des actes exigeants, où nous souhaitons que la rencontre avec le public mette en jeu la présence physique de l’ensemble des acteurs et donnent à voir concrètement les auteurs et leur processus de création.

Le Théâtre des Halles a été fondé par Alain Timar en 1983. Au travers des spectacles proposés, le Théâtre des Halles maintient allègrement son cap : réfléchir et proposer une vision de la cité, pleine de rêves certes, mais aussi de fraternité et d’humanisme… Un théâtre qui regarde véritablement son temps.

Recueilli par

Vincent Cambier


Informations pratiques

N.-B. : Chacun des spectateurs présentant le billet de l’un des spectacles du Fest’hiver à l’entrée d’un autre spectacle de la programmation bénéficiera automatiquement du tarif réduit.

www.scenesdavignon.com

Réservations :

Théâtre du Balcon : 04 90 85 00 80

http://www.theatredubalcon.org/saison%202012%202013/odysseeburlesque.html

Théâtre du Chêne-Noir : 04 90 86 74 87

http://chenenoir.fr/programmations/saison-d-hiver-2012-2013/article/italie-bresil-3-a-2

Théâtre du Chien-qui-Fume : 04 90 85 25 87

http://www.chienquifume.com/fest-hiver/jeudi-31-01-a-19h-samedi-2-02-a-21h.htm

Théâtre Golovine : 04 90 86 01 27

http://www.theatre-golovine.com/

Théâtre des Halles : 04 32 76 24 51

http://www.theatredeshalles.com/LES-SPECTACLES/hiver/185-LEVEL-4-NO-ELEVATOR

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher