Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juillet 2013 1 15 /07 /juillet /2013 22:10

Les Colorature enchantent Bizet


Par Florent Coudeyrat

Les Trois Coups.com


Après Offenbach l’an passé, l’association Colorature revient avec un nouveau spectacle créé à Avignon, la charmante et délicieuse opérette de Bizet, « le Docteur Miracle ». Une réussite encore plus éclatante.

docteur-miracle-615

« le Docteur Miracle » | © D.R.

Si Bizet ne connaît pas le succès de son vivant avec Carmen, aujourd’hui l’opéra le plus joué au monde, il obtient plusieurs prix prestigieux lors de son ascension. Le jeune homme de seulement dix‑huit ans remporte ainsi un second prix de Rome pour une cantate à trois voix *, puis un an plus tard, en 1857, un concours d’opérette présidé par Auber, célèbre compositeur et directeur du Conservatoire de musique de Paris.

Créée aux Bouffes Parisiens dans la foulée de son prix, la partition du Docteur Miracle disparaît totalement des scènes lyriques, à l’instar de la délicieuse Symphonie en ut majeur, une autre œuvre de jeunesse composée quelques mois plus tôt. Redécouvertes au milieu du xxe siècle, les deux œuvres ne quittent plus désormais le répertoire tant leurs qualités musicales sont évidentes. On se réjouit par conséquent de l’heureuse initiative de l’association Colorature qui présente cette année à Avignon une nouvelle production du Docteur Miracle.

Une omelette fameuse

Présentée en alternance avec l’opérette le Financier et le Savetier d’Offenbach, créée à Avignon l’an passé, on retrouve les mêmes ingrédients du succès précédent grâce à une équipe de passionnés aguerris. L’histoire en est presque identique puisqu’un père tente là aussi de s’opposer au mariage de sa fille avant de céder face à l’ingéniosité du prétendant. La préparation d’une simple omelette (un hilarant quatuor qui vaut à lui seul le déplacement) va servir habilement l’intrigue. Toute cette joyeuse équipe joue dans une scénographie simple, heureusement compensée par des maquillages surréalistes et inquiétants, tandis que la mise en scène d’Anne‑Laure Lemaire privilégie les aspects comiques.

Mais la réussite de ce spectacle repose surtout sur les qualités musicales de ces quatre chanteurs accompagnés au piano par la délicieuse Raphaële Crosnier. Exigeante, elle impose une verve rythmique que les interprètes suivent parfaitement. On retiendra surtout la Véronique de Sarah Dupont d’Isigny, comédienne malicieuse qui dispose d’une voix puissante et d’un timbre superbe. À ses côtés, la Laurette de Diane Gonié, également directrice musicale, ne démérite pas avec son agilité gracieuse. Mais on est plus convaincu par l’énergie et le talent comique de ses partenaires masculins, particulièrement le drôlissime Podestat de Renaud Boutin. On aime aussi les prises de risque de Frédéric Reussart dans ses différents rôles, même si l’aigu est parfois forcé.

Une formidable cohésion

Mais ne nous y trompons pas. Toutes ces infimes réserves ne doivent pas masquer l’essentiel : la formidable cohésion, la bonne humeur et l’énergie de cette équipe de passionnés. Diction parfaite, répliques qui font mouche, tout l’esprit de l’opérette est là. Alors courez découvrir ce jeune Bizet déjà si talentueux et défendu vaillamment par ces Colorature précieux. 

Florent Coudeyrat


* La création française a eu lieu en 2009 à la Bibliothèque nationale de France.


Le Docteur Miracle, de Georges Bizet

Opérette bouffe en un acte d’après un livret de Ludovic Halevy et Léon Battu

Version pour quatre chanteurs accompagnés au piano

Association Colorature

www.colorature.fr

Mise en scène : Anne-Laure Lemaire

Avec : Renaud Boutin (Podestat Belazor), Sarah Dupont d’Isigny (Véronique), Diane Gonié (Laurette), Frédéric Reussart (Sylvio, Pasquin, Docteur Miracle)

Piano : Raphaële Crosnier

Direction musicale : Diane Gonié

Scénographie : Blandine Vieillot

Lumières : Angélique Bourcet

Théâtre du Grand‑Pavois • 13, rue de la Bouquerie • 84000 Avignon

http://lecabestan.canalblog.com/

Réservations : 06 65 61 11 74

Les 8, 10, 12, 14, 16, 18, 20, 22, 24, 26 et 28 juillet 2012 à 14 heures

Durée : 1 heure sans entracte

17 € | 12 € | 7 €

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher