Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juillet 2010 5 23 /07 /juillet /2010 00:05

La solitude des mouches


Par Marie Tikova

Les Trois Coups.com


« La Répartition des mouches », spectacle que la compagnie Mises en scène présente à L’Entrepôt est résolument contemporain, aussi bien par le choix du texte que par les partis pris de mise en scène et de scénographie. L’intervention du violoncelle « préparé » et électrifié ajoute à la modernité du propos.

Dans une succession de séquences se croisent et se mêlent des personnages aussi invraisemblables que la Fille du Père Noël ou le Fou intérieur. Quant au personnage appelé « l’Homme avec lequel on se sent seul quand on se trouve dans une pièce avec lui », il est défini comme étant le fil conducteur de la pièce. Concernant les situations, elles mettent en jeu un constat réaliste ou poétique de l’état du monde, avec pour thème récurrent la solitude. Parcours sinueux habilement chorégraphié pour deux actrices, trois acteurs et un musicien.

Le texte est une commande de la compagnie à Jean Cagnard, qui a déjà collaboré avec cette équipe par le passé. Celui-ci a recueilli pendant plusieurs mois des paroles de gens ordinaires. C’est à partir de cette matière qu’il a écrit la pièce. Mêlant la parole brute des personnes rencontrées et sa propre écriture, son texte oscille en permanence entre réalisme et surréalisme. « Certaines paroles pourront être livrées telles quelles, déjà évidentes, déjà en place, d’autres seront étoffées ou désossées, d’autres encore serviront de tremplin à l’imagination, permettront des extensions, de toute façon un chemin respectueux entre la liberté d’écriture et la fidélité de la parole ». Sans cesse, on passe du langage quotidien au langage poétique et métaphorique de l’écriture. Ce va-et-vient est parfois déstabilisant. Il impose bien sûr au spectateur un regard distancé sur le spectacle, mais il brouille trop les pistes. Certaines des séquences ne trouvent pas leur pleine dimension, le temps d’adaptation du spectateur ne pouvant être aussi rapide.

repartition-des-mouches

« la Répartition des mouches »

La mise en scène de Michèle Addala est inventive, qui utilise de façon intelligente un décor ingénieux tout en noir et blanc. L’espace se déstructure et se reconstruit au fil des séquences. Il propose à chaque fois un nouvel espace de jeu pour les acteurs. Le changement de séquence, mis en scène de façon très chorégraphiée, est accompagné par la formidable musique de Guillaume Saurel, qui joue avec brio de son étrange violoncelle appelé « violonseul ». Un grand bravo à Érick Priano pour sa scénographie stylisée, la subtilité de son visuel et ses belles lumières.

Malgré la grande complicité des comédiens, quel dommage que le travail de direction d’acteurs n’ait pas la radicalité du parti pris de mise en scène et l’exigence de la recherche sonore. Trop de cris et un jeu parfois très naturaliste empêchent le spectacle de décoller. En tout cas, bravo à toute l’équipe pour ce travail courageux, engagé dans une vraie démarche et une réelle réflexion sur l’état des lieux de notre société. La mise en abyme de la place du théâtre dans le monde d’aujourd’hui, la réflexion sur le rapport acteurs-spectateurs montrent combien cette compagnie travaille en profondeur sur des questions essentielles et sur notre actualité. 

Marie Tikova


La Répartition des mouches, de Jean Cagnard

Compagnie Mises en scène • 1, rue de Bône • BP 286 • 84011 Avignon cedex 1

04 90 88 47 71

contacts@misesenscene.com

Mise en scène : Michèle Addala

Collaboration artistique : Gilles Robic

Avec : Ana Abril, Pascal Billon, Djamel Adrar, Cheikh Sall, Silvia Cimino et Guillaume Saurel au violoncelle

La population : Farid Bouaïta, Chahrazad Djezza, Ourida Mimoun, Roselyne Piccione, Céline Pigeau

Avec la participation de Marjorie Gros et les voix d’Omar Dahmane et de J.-P. Laroche

Scénographie, images, lumière : Érick Priano

Musique : Guillaume Saurel

Costumes : Mardjane Cheminari

L’Entrepôt • 1 ter, boulevard Champfleury • 84000 Avignon

Réservations : 04 90 88 47 71 | 06 27 11 48 84

www.misesenscene.com

Du 13 au 21 juillet 2010, à 20 heures, relâche le 17 juillet 2010

Durée : 1 h 15

13 € | 8 € | 4 €

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher