Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 novembre 2014 2 11 /11 /novembre /2014 23:52

Le monde à l’envers


Par Trina Mounier

Les Trois Coups.com


Ce « labyrinthe sensoriel » que présentent Les Ateliers est intéressant à plus d’un titre. Spectacle invité par la nouvelle codirectrice du théâtre et du T.N.G., Céline Le Roux, initiatrice aussi du festival des arts immersifs Micro Mondes, c’est leur première proposition pour le jeune public. Il préfigure de ce fait les futures orientations de la programmation.

la-meilleure-facon-de-trouver-615 dr

« La meilleure façon de trouver, c’est de se perdre » | © D.R.

Un mot d’introduction : il ne s’agit pas ici véritablement de théâtre, mais bien, comme indiqué sur la plaquette, d’un atelier de création suivi d’un parcours sensoriel… Le projet, conçu pour un tout petit nombre de jeunes participants (chaque groupe est composé d’un maximum de 14 personnes, lui-même scindé en minigroupes de 4), tient davantage d’une déambulation de découverte comme cela peut se pratiquer dans certains musées, d’arts plastiques notamment. Il est question d’apprendre à voir autrement, de renverser les représentations habituelles en plaçant le jeune spectateur (et l’adulte éventuel qui accepte ce retour vers l’enfance) dans une situation où ses repères traditionnels vacillent.

Lorsqu’un des comédiens vient nous chercher, il nous propose, sur le ton de la confidence et réclamant la plus grande discrétion, une visite dans une ville souterraine inconnue. Et le voilà parti, tel le joueur de flûte de Hamelin, suivi de sa bande de curieux éveillés.

Passeport pour l’imaginaire

Puis, 80 % de nos informations nous arrivant par le canal oculaire, Enrique Vargas le dramaturge décide de nous priver de ce sens envahissant, d’abord en nous bandant les yeux. C’est donc par le toucher que le monde s’offre à nous et à tâtons que nous avançons dans le labyrinthe. L’expérience n’a rien à voir avec un quelconque train fantôme : au contraire, une main rassurante nous guide sans cesse, éloignant toute inquiétude. Nous voici libres de ressentir des émotions, d’écouter les bruits, de tâter du fluide, du liquide, du sable, du visqueux, jamais perdus cependant…

Ceci n’est qu’un avant-goût de la confrontation suivante qui va nous faire observer le monde à l’envers, constater combien il est étrange et beau, marcher dans les nuages, tomber au fond d’un puits… Là réside sans doute la partie la plus extraordinaire de ce parcours dont il n’est pas question de dévoiler le secret. Car, bien sûr, cela repose sur une manipulation très simple mais très efficace qui nous conduit dans des univers mystérieux faits d’objets familiers pourtant reconnaissables, un fatras de parapluies, berceaux d’enfants, vieux cadres comme animés d’une autre vie, vivant dans un autre espace, à moins que nous-mêmes ne nous trouvions ailleurs dans une ville souterraine qui serait l’image en miroir de nos souvenirs, un endroit qui n’existerait que pour nos sens, nos sentidos… 

Trina Mounier


La meilleure façon de trouver, c’est de se perdre, d’Enrique Vargas

Atelier de création jeune public pour 14 habitants, création d’un labyrinthe sensoriel pour les enfants

Dramaturgie : Enrique Vargas

Atelier conduit par : Francisco Javier Garcia, Stéphane Laidet, Patricia Menichelli

Project manager – Organisation : Claudio Ponzana

Production : Micro Mondes

Avec les participants de l’atelier : Gabriella Aranguiz, Maud Aubert, Cécile Bellat, Leila Brahimi, Guillemine Burin des Roziers, Esther Gaumont, Cynelle Gedin, Nathalie Gillet, Gabrielle Jeru, Adèle Lloret Linares, Sophie Mère, David Meslet, Gala Ognibene, Miranda Salinger

Production : Union européenne programme Culture, Réseau européen Bamboo, Micro Mondes, Théâtre Les Ateliers, Teatro de los Sentidos, Generalitat de Catalunya – departament de cultura, Ajuntament de Barcelona, I.N.A.E.M.

Théâtre Les Ateliers • 5, rue du Petit-David • 69002 Lyon

Réservations : 04 78 37 46 30

www.t-la.org

Jeudi 6 et vendredi 7 novembre 2014, représentations à 9 h 15 et 14 h 15

Samedi 8 novembre 2014 : représentations de 16 heures à 18 h 20 (départs toutes les 20 minutes)

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans Rhône-Alpes | 2014-2015
commenter cet article

commentaires

Rechercher