Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mai 2014 4 22 /05 /mai /2014 20:50

Danse à profusion


Par Élise Ternat

Les Trois Coups.com


Forte d’une saison passée des plus réussies, Dominique Hervieu promet pour 2014-2015 une nouvelle programmation contrastée, plurielle et fédératrice, réaffirmant sa volonté de faire de la Maison de la danse, la maison de toutes les danses et de tous les publics également, conférant à cette discipline son statut d’art majeur du xxie siècle.

barbe-neige-615 dan-aucante

« Barbe-Neige et les Sept Petits Cochons au bois dormant », de Laura Scozzi | © Dan Aucante

C’est avec la biennale que la Maison de la danse entame, dès les premiers jours de septembre, une saison nomade et riche en collaborations avec les autres salles de spectacles des environs, ouvrant le bal à renfort de grands noms tels que James Thierrée, avec sa dernière création Tabac rouge présentée au T.N.P., la reprise de la performance-évènement de 1983 de Jan Fabre sur le plateau du Théâtre des Célestins ou encore Benjamin Millepied, artiste associé. Ces premiers noms dévoilés se partagent l’affiche avec de jeunes artistes prometteurs tels que l’excellente Maud Le Pladec dans un spectacle où l’énergie de la danse se confronte aux rythmes de la batterie ou encore l’incroyable Dada Masilo [ici et ici] dans Carmen.

Parmi ces enjeux forts, la programmation veut tisser un fil historique entre la création chorégraphique et des œuvres de référence, en s’adressant au public amoureux des classiques comme à celui de la danse contemporaine. C’est ainsi que quatre parcours ont été pensés : « Parcours classique », « Parcours création », « Parcours qui décoiffe », « Parcours cirque et arts du mouvement ». En effet, le cirque continue sa percée dans la programmation avec le retour de la compagnie Les 7 Doigts de la main [ici, ici et ici], d’Aurélien Bory avec Plan B ou encore Martin Zimmermann [ici et ici], pour ne citer qu’eux.

Parmi les nouveautés de l’année, figure le cycle Portraits de femmes, composé de six spectacles autour du destin d’héroïnes : Cendrillon par Thierry Malandain, Carmen, Camille Claudel dans Rodin et son éternelle idole de Boris Eifman, Barbe-Neige et les Sept Petits Cochons au bois dormant de Laura Scozzi, le Miroir de Jade associant Sandrine Bonnaire et Raja Shakarna et la Fille mal-gardée par le Ballet du Capitole de Toulouse.

On retrouve également Thomas Lebrun [ici, ici, ici, ici, ici et ici] avec son dernier spectacle présenté cette année au Festival d’Avignon, la danse cinématographique de Michèle Noiret ou encore la dernière création du « trasheur » professionnel Dave Saint-Pierre s’attaquant ici à la question de la chanson québécoise à voix.

Après Jean-Claude Gallotta [ici, ici, ici et ici] et Carolyn Carlson [ici, ici, ici et ici], c’est sur Decouflé [ici, ici et ici] qu’un éclairage particulier sera fait à travers l’Archipel Decouflé durant la seconde quinzaine du mois de novembre en collaboration avec le Théâtre Les Ateliers.

Des artistes locaux, enfin, tels Mourad Merzouki [ici, ici et ici] ici associé au duo Adrien Mondot-Claire Bardainne [ici et ici] pour un spectacle mariant hip-hop et vidéo interactive, et les créations à destination du jeune public d’Arcosm et de Denis Plassard [ici, ici, ici et ici]. Par ailleurs, de nouvelles propositions sillonnent la saison avec une introduction à la danse via Babel 8.3, ambitieux projet d’éducation artistique.

Le printemps 2015 sera marqué par le retour du festival La Maison sans dessus dessous, qui fait la part belle à de nombreuses et singulières créations chorégraphiques.

Il y aurait encore long à dire pour embrasser cette saison à venir dans sa totalité tant son contenu est riche et prometteur. Laissons-la plutôt se dévoiler au gré des mois à venir pour mieux nous révéler sa remarquable diversité. 

Élise Ternat


Maison de la danse • 8, avenue Jean-Mermoz • 69008 Lyon

Site du théâtre : www.maisondeladanse.com

Réservations : 04 72 78 18 18

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher