Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 septembre 2012 4 20 /09 /septembre /2012 11:56

« La Luna negra »

de et par Rémy Boiron


Annonce

Les Trois Coups.com


Théâtre du Chêne‑Noir • 8 bis, rue Sainte‑Catherine • 84000 Avignon

Vendredi 28 septembre à 20 heures

Au profit de l’association Un pont pour la paix

luna-negra-615

« la Luna negra », avec Rémy Boiron | © D.R.

Coiffé de mitaines et entouré d’un bonnet, Valentin Saitou vend des colliers artisanaux en coton trempé contre deux sourires et trois poignées de main.

Pourtant, il n’a pas toujours fait ça.

Alors, il était une fois, autrefois.

Marié, deux enfants. Situation professionnelle stable, un pavillon, une télévision 16/9, avec un petit chien qui remue la tête au‑dessus, de la mousse de neige à Noël sur les fenêtres et quelques maîtresses pour soulager une vie chargée de stress.

Puis un jour…

Il est licencié : plus assez rentable pour les fonds de pension anglo‑saxons.

Il appelle ses amis : plus d’amis.

Il appelle ses maîtresses : d’autres amants.

Alors, il rentre tôt, très tôt, trop tôt chez lui.

Après ses rêves qui sautent, c’est sa femme qui se fait…

« Mon chéri, je te présente André. Il est grand, il est beau, il est fort : il est avocat pour le divorce. Je ne me voyais pas finir mes jours avec toi. »

Faut qu’il médite.

« Aujourd’hui, le seul endroit pour méditer, ce sont les autoroutes, la nuit »… qu’on lui dit.

Les autoroutes… ces longues artères veineuses qui vont d’un cœur de ville à l’autre.

Alors contact, péage, puis il plonge dans la bretelle d’accès. Il suit le cortège des globules rouges et croise celui des globules blancs.

Tout à coup… un halo de lumière, puis un panneau : « Ville ouest : 1 000 mètres ».

Au bout de la route : une vieille enseigne, aux néons flétris : « La Luna negra, cabaret ».

La Lune noire, impassible, inaccessible au milieu des astres et du désastre…

La Lune noire… invisible pour les yeux.

Un vieux propriétaire, un fils de Boche, et une dame de joie fanée vont l’accueillir.

« Petit… On ne voit bien qu’avec le cœur », qu’ils lui disent.

Un rêve au pays de la réalité. Une réalité au pays du rêve.

L’association Un pont pour la paix

La recette de cette représentation sera entièrement reversée au profit de l’association Un pont pour la paix, créée par Philippe Pascal à la suite de ses expéditions dans la bande de Gaza en 2009 et 2011.

En 2009, il était membre de la première mission diplomatique mondiale à rentrer dans cette région après l’opération « Plomb durci » dans laquelle 1 500 Gazaouis, dont une grande majorité de civils, sont morts.

Puis, en 2011, il est retourné à Gaza. Rejeté par les douaniers égyptiens, il est passé par les tunnels.

Il a alors fait des conférences avec les membres du P.C.H.R. (Centre palestinien des droits de l’homme) et dans les milieux éducatifs.

Un pont pour la paix œuvre dans les milieux scolaires pour prôner des idées de paix, favoriser les échanges linguistiques franco-palestiniens et aider au soutien médical des enfants de Gaza.

Recueilli par

Vincent Cambier


La Luna negra, de et par Rémy Boiron

Théâtre du Chêne‑Noir • 8 bis, rue Sainte‑Catherine • 84000 Avignon

Vendredi 28 septembre à 20 heures

Spectacle à partir de 12 ans

Durée : 1 h 20

Tarif : 18 €

Au profit de l’association Un pont pour la paix

Abonnements et locations :

– par téléphone : 04 90 86 74 87, du mardi au vendredi de 14 heures à 18 heures

– sur place aux bureaux administratifs place de la Bulle à Avignon du mardi au vendredi de 14 heures à 18 heures

En ligne : www.chenenoir.fr

Par courrier : Théâtre du Chêne‑Noir • 8 bis, rue Sainte‑Catherine • 84000 Avignon

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher