Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 août 2013 3 21 /08 /août /2013 12:53

La Jeanne, premier album


Par Vincent Cambier

Les Trois Coups.com


La Jeanne naît en 2007 de la rencontre entre la comédienne Jane Bréduillard et le musicien Baccherini. Fasciné par le timbre de voix et la présence de Jane, Baccherini compose un répertoire de chansons françaises aux couleurs latines, s’enlaçant sur un lit de jazz.

Premier album dans les bacs le 26 août 2013.

jane-breduillard-615

Jane Bréduillard | D.R.

Jane Bréduillard [chant]

Issue d’une famille nombreuse de mélomanes, Jane apprend à chanter en autodidacte. Après des études d’arts graphiques, elle vit sa première expérience sur scène par le biais du théâtre. 2007 la révèle en tant que comédienne ; elle mène ainsi de front deux spectacles au Off d’Avignon. D’une part, Valse nº 6 de Nelson Rodrigues (pièce alliant ses qualités de comédienne et de musicienne) et d’autre part, son propre spectacle Devos à moi d’après les textes de Raymond Devos (suivi d’une tournée de trois ans). Elle rencontre à cette occasion Baccherini, musicien et compositeur aguerri, avec qui elle collabore deux années durant.

Arrivent les premiers concerts à travers la France pour faire ses armes, Jane devient peu à peu « la Jeanne » : nom que lui donnent les musiciens. Entre théâtre et musique, elle se partage jusqu’en 2011 où les séances d’enregistrement s’enchaînent sur un rythme plus soutenu.

On fait, défait, visite et revisite chacune des mélodies, peaufine ce premier album qui naît aujourd’hui.

Robert Baccherini [guitare, compositeur, arrangeur]

Il commence la guitare à 13 ans, apprend son Brassens par cœur, puis se frotte à la pop au travers de différents groupes et orchestres de danse. À 20 ans, il rencontre Béatrice Tékielski, qui deviendra « Mama Béa ».

Ils fondent ensemble le groupe Mama Béa Tékielski + Ego et commencent les répétitions avant de se produire en concert dans tout l’Hexagone.

Le groupe dissous, Baccherini garde le contact avec Mama Béa, travaille sporadiquement à ses côtés, puis participe aux enregistrements et aux tournées, d’abord en tant que guitariste et leader, pour devenir ensuite son réalisateur et compositeur. À Paris, ils se produisent à L’Olympia, Bobino (l’ancien), au Théâtre Sarah-Bernhardt, au Café de la danse. Ils participent à de grands festivals tels que les Francofolies, la Fête de l’Huma (grande scène) et parcourent la France pendant douze ans (1 500 concerts). Leur collaboration s’achève en 1992.

Baccherini travaille alors en tant que guitariste et/ou réalisateur avec divers artistes : Paulo Mondano, Guy Bonnet, Les Balayeurs du désert / Royal de luxe. La suite de sa carrière tourne autour de deux axes : d’une part, l’écriture et l’interprétation de ses propres chansons avec la sortie de trois albums ; d’autre part, la composition de musiques de films documentaires pour le réalisateur Bernard George.

AUTEURS :

Émilie Mouretet Nathalie Kaufmann

COMPOSITEURS

Baccherini(sauf Valse de l’enfance), Jane Bréduillard

MUSICIENS PRINCIPAUX

Baccherini, guitare

Alain Musichini, accordéon

Freddy Simbolotti, basse

Stéphane Sokcik, batterie

ADDITIONNELS

Jorge Delgado (guitares latines)

Nicolas Dolche (percussions)

René Chave (saxophone)

Marc Cauquil (trompette et bugle)

Michel Tiertant (alto et violon)

Emmanuel Lécureuil (violoncelle)

François Sluznic (clarinette)

RÉALISATEUR

Baccherini

MIXAGE / MASTERING

Frank Redlich / Raphaël Jonin

Recueilli par

Vincent Cambier


Consulter l’agenda des concerts sur le site internet www.la-jeanne.com

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher