Dimanche 31 juillet 2011 7 31 /07 /Juil /2011 14:28

 En direct d’Avignon 

 

Ne ratez pas le départ de l’arche

 

La compagnie Les Entre-Parleurs joue tous les jours « L’arche part à 8 heures », comédie philosophique de Ulrich Hub. Trois pingouins et une colombe nous embarquent élégamment dans leur univers. Un spectacle qui a la grâce.

 

larche-part-a-huit-heures-615 alex-larivain

« L’arche part à 8 heures » | Alex Larivain

 

Au début, trois pingouins copains se chicanent, s’embrouillent, se disputent… parce qu’ils s’emmerdent. La faute au blanc uniforme à perte de vue qui les entoure éternellement, qui ne produit plus d’étincelles dans leurs yeux, qui ne joue plus de musique intérieure sur la harpe de leur cœur. Mais tout va être remis en cause par l’arrivée d’un papillon et d’une colombe-Cassandre. La fin est proche ?

 

C’est une très jolie pièce, écrite dans une langue purement dramatique. Le ping-pong verbal et les rebondissements de l’action cavalent au pas de charge. Du coup, l’ennui ne pointe pas une seconde son vilain museau à l’horizon. Ça discute, ça plaisante, ça se taquine, ça s’engueule, ça claque de tous les côtés. Ça s’aime aussi. Beaucoup. Et on sent bien, au travers de ces pingouins clowns (admirable travail inventif des costumes de Patrick Murru), cette humanité, cette tendresse infinie.

 

L’arche part à 8 heures nous entraîne aussi vers un hymne à l’amitié, à la solidarité, à la tolérance. Mais, contrairement à beaucoup d’autres spectacles, sans flonflons, mine de rien, en procédant par petites touches sur la palette, avec beaucoup de raffinement, d’élégance. Et de drôlerie. Les flèches au bout émoussé pénètrent d’autant plus profondément le cœur des spectateurs, enfants et adultes.

 

Un pingouin poétique rouspéteur d’anthologie

Tout cela relève de l’évidence grâce à la conjugaison harmonieuse des talents qui fleurissent chez Les Entre-Parleurs. La metteuse en émotion, Micha Herzog, d’abord, mène sa barque avec une douce efficacité redoutable. Erwan Daouphars, lui, compose un magnifique mécréant qui se glisse dans la peau d’un pingouin poétique rouspéteur d’anthologie. Myriam de Beaurepaire, elle, emporte notre adhésion souriante avec sa tendre pingouine rieuse. Le troisième de la tribu, Sylvain Thirolle, nous convainc par son énergie. Quant à Sarah Capony, elle nous fait complètement craquer avec sa jolie colombe autoritaire, incomprise et dépassée par les évènements.

 

Et il ne faut pas oublier les parties musicales (Antoine Akakpo), mélange de blues, de rock et de reggae, chantées avec la générosité de leurs jolies voix par nos compères qui mettent le feu à cette Arche

 

Vincent Cambier

Les Trois Coups

www.lestroiscoups.com


L’arche part à 8 heures, de Ulrich Hub

Comédie philosophique - Tout public

L’Arche éditeur est agent théâtral du texte représenté

Compagnie Les Entre-Parleurs

Diffusion : Odile Andrieu | 06 80 43 50 87

Courriel : lesentreparleurs@free.fr

Site : www.entreparleurs.fr

Mise en scène : Micha Herzog

Avec : Sarah Capony, Sylvain Thirolle, Erwan Daouphars, Myriam de Beaurepaire

Musique et son : Antoine Akakpo

Décors : Philippe Plancoulaine

Costumes : Patrick Murru

Création lumière et régie : Idalio Guerreiro

Théâtre Notre-Dame • 13-17, rue du Collège-d’Annecy • 84000 Avignon

Site du théâtre :

Courriel de réservation :

Réservations : 06 80 43 50 87

Du 8 au 31 juillet 2011 à 14 h 15

Durée : 1 h 10

16 € | 11 € | 8 €

Publié dans : France-Étranger 1998-2013 - PUBLIER UN COMMENTAIRE ? - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil

Commentaires

Merci à Vincent Cambier, pour sa critique qui récompense un gros travail de toute l'équipe.

Le roman d'Ulrich Hub est une adaptation de la pièce qu'il a écrite initialement et que vous pouvez maintenant découvrir au Théâtre du Petit Saint Martin à Paris depuis le 4/04/2012, du mardi au samedi à 19:00.

Mise en scène inventive, drôle et poétique de Micha Herzog.

Spectacle pour adultes, n'hésitez pas à y emmener les enfants à partir de 6 ans.

Bande son originale et 7 chansons alliant le blues, le rythm'n blues et le reggae d'Antoine Akakpo, percussionniste d'exception.

Costumes de Patrick Murru (Opéra de Marseille, Marie-Claude Pietragala...)

Scénographie de Philippe Plancoulaine.

Informations et réservation : 01 42 02 32 82
Commentaire n°1 posté par Les Entre-parleurs le 09/04/2012 à 12h34

Recherche sur le site

Qui ? Quoi ? Où ?

  • : Les Trois Coups
  • Les Trois Coups
  • : Le journal quotidien du spectacle vivant en France. Critiques, annonces, portraits, entretiens, Off et Festival d’Avignon depuis 1991 ! Siège à Avignon, Vaucluse, P.A.C.A.
  • Retour à la page d'accueil

Nous contacter

L’association Les Trois Coups

« Les Trois Coups », c’est un journal en ligne, bien sûr. Mais c’est aussi une association, qui a besoin d’être soutenue par des adhérents.
Lire la suite.

W3C

  • Flux RSS des articles
Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés