Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 novembre 2009 2 03 /11 /novembre /2009 02:33

« Kyoto forever »,

de Frédéric Ferrer

 

Théâtre contemporain

Photographies d’Alexandra Sudrié et Frédéric Ferrer

Photographie de couverture de Céline Gilbert

80 pages – 14 €

Format 21 × 14,5 cm

Mise en vente : octobre 2009

ISBN : 978-2-918519-027

 

La pièce

Kyoto forever est un sommet toujours recommencé où les émissaires de l’humanité se battent et se réconcilient au milieu des cyclones, des inondations et des incendies. Avec planisphère déformé et experts dansants sur l’Antarctique.

C’est une table de négociation devenue surface d’aplanissement et rampe de lancement. C’est la danse des cigales de l’environnement, le chant des Hauts-de-Hurlevent, le feu d’artifice des milieux naturels et la douce comédie des hommes.

Après la pièce Mauvais temps, voici une nouvelle « histoire » de climat.

Kyoto forever est un scénario de développement et de croissance économique pour le troisième millénaire. C’est un scénario de développement possible après la fin de la période de mise en œuvre du protocole de Kyoto (après 2012).

 

L’auteur

Né en 1967, Frédéric Ferrer suit une formation d’acteur à Paris et mène en parallèle des études en sciences humaines. Agrégé de géographie en 1991, il se tourne vers le théâtre et signe sa première mise en scène en 1994 avec Liberté à Brême de Rainer Werner Fassbinder.

Il fonde la Cie Vertical détour en 2001, crée la Parole errante d’Armand Gatti, dont il a réalisé l’adaptation pour la scène, et se consacre peu à peu à l’écriture dramatique. Tout en poursuivant sa carrière d’acteur au théâtre et parfois au cinéma, il est depuis 2005 en résidence avec sa compagnie à l’hôpital psychiatrique de Ville-Évrard (93). Il développe aux Anciennes Cuisines – un bâtiment désaffecté de l’hôpital – un projet de fabrique pluridisciplinaire permettant d’accueillir artistes et publics et de mettre en œuvre des actions de sensibilisation.

Il y crée des spectacles à partir de ses textes : Mauvais temps en 2005, Pour Wagner en 2007 et Kyoto forever en 2008. Il prépare actuellement Changez d’ère !, dans le cadre des « Chroniques du réchauffement », cycle initié en 2005 sur le thème du changement climatique.

(Apoplexification à l’aide de la râpe à noix de muscade, Mauvais temps et Pour Wagner ont été édités dans la collection « L’Œil du souffleur » lorsque celle-ci était hébergée chez L’Archange Minotaure. Ces textes sont maintenant disponibles chez L’Œil du souffleur.)

 

Recueilli par

Les Trois Coups

www.lestroiscoups.com


L’Œil du souffleur • 12, Lamartine • 75009 Paris

06 16 01 10 92

oeildusouffleur@hotmail.fr

www.oeildusouffleur.com

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans Livres | Revues | D.V.D.
commenter cet article

commentaires

Rechercher