Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 août 2010 1 30 /08 /août /2010 10:40

Festival Un automne à tisser 4e édition

 

Théâtre de l’Épée-de-Bois • la Cartoucherie • route du Champ-de-Manœuvre • 75012 Paris

Du 10 septembre au 31 octobre 2010

 

Sous le parrainage artistique de Jean-Claude Penchenat

Deux compagnies directrices :

– le collectif Hic et Nunc, direction artistique Stanislas Grassian

– la Cie La Mandarine blanche, direction artistique Alain Batis

Le parrainage et la collaboration de Jean-Claude Penchenat

 

– 13 compagnies

– 14 spectacles

– 14 metteurs en scène

– 100 représentations, des lectures, des rencontres, un stage, des ateliers

– plus de 170 participants

 

un-automne-a-tisser-300Éditorial

Le festival Un automne à tisser est accueilli pour sa quatrième édition, une fois encore, au Théâtre de l’Épée-de-Bois dirigé par Antonio Diaz-Florian.

Depuis le début de l’aventure, nous avons la chance de compter sur la complicité et le parrainage artistique de Jean-Claude Penchenat. Il initie cette année une réflexion sur la mise en scène avec toutes les équipes présentes.

Nous réunissons à nouveau treize compagnies autour d’un projet artistique singulier et fort. Une thématique transversale s’en dégage, celle de la guerre et de l’amour comme un appel.

Des œuvres contemporaines croiseront des œuvres classiques.

Autour des compagnies d’Île-de-France, nous invitons des compagnies d’autres régions ainsi qu’une compagnie d’Europe centrale, afin que le brassage de nos sensibilités soit encore plus large.

Nous rassemblons des propositions autour d’un théâtre pluriel associant musique, danse, peinture…

Plus que jamais nous poursuivons notre réflexion sur le métissage entre les artistes et les œuvres, entre les jeunes compagnies et les compagnies aguerries.

Parce que la transmission est un moteur de nos équipes, nous organiserons des temps d’échanges pour parler de nos parcours, nos réalités respectives, de nos engagements.

En cette période difficile, les compagnies du festival soutiennent une idée essentielle, la mutualisation de nos moyens.

Avec un véritable engagement de cœur, cette mutualisation est un levier pour nos projets. Loin de s’affronter, nos sensibilités se mêlent, se pollinisent, se partagent.

Nous pensons le spectateur comme un partenaire, nous l’invitons à partager nos réflexions, nos échanges, des lectures, des ateliers offerts, des rencontres, des stages…

Le théâtre comme une fête dès la soirée d’inauguration le vendredi 10 septembre 2010 à 18 h 30.

Un mouvement à tisser ensemble.

Stanislas Grassian / collectif Hic et Nunc

Alain Batis / Cie La Mandarine blanche

 

Pour cette quatrième édition d’Un automne à tisser, j’ai proposé à Alain Batis et Stanislas Grassian ainsi qu’aux metteurs en scène des différentes équipes accueillies de se retrouver pendant les premiers jours pour travailler ensemble autour d’un texte dont je dois assurer la lecture publique.

Pour cette réflexion, j’ai choisi la pièce de François Billetdoux Il faut passer par les nuages, commande de Jean-Louis Barrault pour une vraie compagnie. Une telle expérience serait-elle encore possible aujourd’hui ?

Ce moment de réflexion collective auquel s’associera Antonio Diaz-Florian est au cœur des motivations de ces rencontres, qui depuis le début doivent leur originalité à la mise en commun des moyens, au partage des responsabilités pour la gestion d’un des lieux historiques de la Cartoucherie.

Jean-Claude Penchenat

 

Recueilli par

Les Trois Coups

www.lestroiscoups.com


Théâtre de l’Épée-de-Bois • la Cartoucherie • route du Champ-de-Manœuvre • 75012 Paris

Du 10 septembre au 31 octobre 2010

Réservations-renseignements : 01 48 08 39 74

www.epeedebois.com

Tarifs : 20 € | 14 €

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher