Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 novembre 2014 5 28 /11 /novembre /2014 17:20

Mar.T.O. : un festival hors du commun pour adultes et adolescents


Par Léna Martinelli

Les Trois Coups.com


Mar.T.O. * explore les arts de la marionnette et le théâtre d’objets sous toutes les formes et techniques. En point d’orgue de ces deux semaines de découvertes, la Nuit de la marionnette a proposé une dizaine de spectacles de la tombée de la nuit à l’aube.

marto-affiche-300 Ce ne sont pas moins de sept villes des Hauts-de-Seine qui accueillent ce festival dédié à la marionnette et au théâtre d’objets ! Le Théâtre Firmin-Gémier / La Piscine des villes d’Antony et de Châtenay-Malabry, le Théâtre Jean-Arp, scène conventionnée de Clamart, le Théâtre 71, scène nationale de Malakoff, le Théâtre des Sources de Fontenay-aux-Roses, le Théâtre Victor-Hugo de Bagneux et le Théâtre de Châtillon ont affirmé leur engagement : partager ensemble la vitalité du monde de la marionnette, un art protéiforme par excellence, ouvert aux métissages et à l’air du temps.

Marionnettes à taille humaine ou miniatures, portées ou à guinde, personnages à tête d’arrosoir ou de théière, objets détournés ou animés… cette année, on pourra voir ces créatures bizarres dans huit spectacles de compagnies françaises et étrangères aux démarches tout à fait singulières. Comme le dit Marc Jeancourt (directeur du Théâtre Firmin-Gémier / La Piscine), « c’est une discipline qui, comme le cirque contemporain, redéfinit constamment ses frontières et ses langages ».

Ainsi, on pourra revoir [Hullu], dernière création du Blick Théâtre dont on a déjà dit beaucoup de bien, ou Histoire d’Ernesto, pour lequel Sylvain Maurice a collaboré avec sept jeunes acteurs-marionnettistes issus de l’École nationale supérieure des arts de la marionnette de Charleville-Mézières, ou encore Sur les traces du I.T.F.O. de la fameuse compagnie Turak. Dans notre sélection, à voir également Josette Forever !, de Patrick Conan (Cie Garin-Troussebœuf), dernier volet de cette saga commencée il y a vingt ans, autour d’une vieille dame acariâtre qui goûtera enfin aux joies de l’enfer. Au préalable, le concept est intéressant : « une expo-spectacle, une ethno-installation, une déambulo-performance impossible à décrire ». Mais on pourra aussi apprécier les créations de l’excellente troupe Duda Païva, la compagnie Créatures, le collectif des Baltringues et De passage, de Stéphane Jaubertie [ici, ici et ici] et Johanny Bert [ici, ici, ici et ici], pièce poignante autour des secrets de l’enfance. Enfin, au-delà des spectacles, Mar.T.O. propose des stages, des éclairages, des temps inédits.

La Nuit de la marionnette : des spectacles à tous les étages

Parmi les propositions festives, le Théâtre Jean-Arp de Clamart organise la Nuit de la marionnette, dont c’est la 6e édition cette année. Normal que ce temps fort qui marque traditionnellement l’ouverture du festival se déroule dans ce théâtre cofondateur du festival Mar.T.O. De plus, si l’ensemble des structures qui participent à ce dernier accorde désormais une place particulière au spectacle de marionnettes dans leur programmation, ce théâtre reflète bien cet engagement puisqu’il a obtenu en 2010 le statut de scène conventionnée pour la marionnette, le théâtre d’objets et autres formes mêlées.

josette-forever-615 garin-trousseboeuf

« Josette Forever ! », de Patrick Conan

© Garin Troussebœuf

Une dizaine de compagnies ont donc trouvé là terrain de jeu propice à leurs fantaisies. Ces marionnettes ont envahi tout le théâtre, des loges aux bureaux. Et même le parking et le marché ! Beaucoup de spectateurs étaient au rendez-vous. Répartis dans cinq groupes devant suivre leur propre parcours, ils ont déambulé sans toutefois avoir beaucoup de temps pour respirer entre chaque proposition. Mais le but n’est-il pas de voir le maximum de spectacles de 20 h 30 à 6 heures ? L’équipe, à pied d’œuvre, et les techniciens, aguerris aux changements rapides, ont accompli un tour de force pour satisfaire la curiosité de ces passionnés.

Le plaisir de la découverte

Hormis Oh Willy, le court-métrage d’Emma de Swaef et Marc Roels, un vrai petit bijou d’animation, ce sont les deux spectacles présentés dans la grande salle qui ont le plus retenu notre attention. La Maison près du lac, de Yael Rasooly et Yaara Goldring traite, avec inventivité, d’un sujet grave, la survie de trois enfants juifs enfermés dans une ville allemande sous domination nazie. Pour Soleil couchant le Tof Théâtre parle de la fuite du temps, des petits riens et du corps qui lâche. Un travail minimaliste d’une grande précision et délicatesse.

Quant à Citizen P, de la compagnie La Mandale, cet hommage déjanté à Pulcinella, célèbre marionnette à gaine issue de la tradition italienne, nous a moins convaincus. Difficile de faire plus lourd ! Et Rouge chaperon de la compagnie Mouka nous a paru non abouti, notamment à cause de faiblesses dramaturgiques. Dommage, car le début du spectacle est prometteur avec une vraie tension dramatique et de belles idées scénographiques. Enfin, nous avons assisté à un récit-performance pour le moins déconcertant : l’Appartement à trous se situe quelque part entre conte et arts plastiques. Sur une table aux multiples tiroirs, Patrick Corillon redonne vie à des cahiers de dessin, comme le faisait le poète russe Ossip Mandelstam, quand il racontait des histoires à ses compagnons de prison condamnés à mort, pour leur faire garder espoir. La manipulation d’objets est originale, mais le propos confus et la prestation médiocre.

Chaque année, Mar.T.O. s’ouvre à des artistes émergents, avec parfois des déceptions. C’est une part de risques grandement assumée. Et ce n’est pas là le seul des mérites des festivals dédiés à la création. Nul doute qu’il y a des pépites dans la programmation qui suit, comme l’édition 2008 où nous avions eu de véritables coups de cœur. C’est justement cela le plaisir de la découverte. 

Léna Martinelli


* Marionnettes et théâtre d’objets pour adultes.


Mar.T.O., 15e édition

Du 21 novembre au 6 décembre 2014

Site du théâtre : www.festivalmarto.com

16 € | 12 € | 8 €

Pass Mar.T.O. 3 spectacles : 21 € (12 € la place supplémentaire)

Tarif Nuit de la marionnette (hors abonnement, hors pass Mar.T.O., réservation auprès du Théâtre Jean‑Arp : 26 € (12 € la place supplémentaire)

Théâtre Victor-Hugo • 14, avenue Victor-Hugo • 92220 Bagneux

reservationtvh@suddeseine.fr

01 46 63 10 54

Théâtre Firmin-Gémier / La Piscine • 254, avenue de la Division-Leclerc • 92290 Chatenay‑Malabry

accueil@tfg-lp.com

01 41 87 20 84

Théâtre de Chatillon • 3, rue Sadi-Carnot • 92320 Chatillon

billetterie@theatreachatillon.com

01 55 48 06 90

Théâtre Jean-Arp • 22, rue Paul-Vaillant-Couturier• 92140 Clamart

cboua.theatrearp@clamart.fr

01 41 90 17 02

Théâtre des Sources • 8, avenue J.-et-M. Dolivet • 92260 Fontenay‑aux‑Roses

billetterie@theatredessources.fr

01 41 13 40 80

Théâtre 71 • 3, place du 11-Novembre • 92240 Malakoff

billetterie@theatre71.com

01 55 48 91 00

Château du domaine de Sceaux • 92330 Sceaux

Navette depuis le parvis du Théâtre Jean-Arp

(réservation indispensable auprès du Théâtre Jean-Arp)

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans Île-de-France | 2014-2015
commenter cet article

commentaires

Rechercher