Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2009 3 28 /10 /octobre /2009 23:48

Entretien

avec Pierre-Marie Cuny


Par Céline Doukhan

Les Trois Coups.com


L’esprit de la saison : « Plaisirs et curiosités ». Une programmation tournée vers la surprise et la découverte. Un répertoire revivifié : « l’Avare », « les Fourberies », « la Cagnotte », « la Cantatrice chauve ».

Théâtre municipal de Fontainebleau

Pierre-Marie Cuny. — Cela a été le leitmotiv de mon travail pendant les six derniers mois : faire en sorte que le public ait du plaisir, maître-mot de la conduite que je m’étais fixée et que je me fixerai toujours. On ne vient pas au théâtre pour passer un mauvais moment. Maintenant, dans un centre culturel, un lieu de diffusion, on ne peut pas être uniquement sur la satisfaction du public dans ce qu’il attend forcément. C’est-à-dire, en théâtre, la caricature du théâtre de répertoire ; en danse, des formats totalement « classiques », etc. Donc, j’ai vraiment travaillé sur la notion de plaisir, le plaisir d’avoir maîtrisé l’ensemble. Ne pas partir en disant « J’ai rien pigé ».

Donc, dans le mot curiosité, il y a le mot « surprendre ». C’est pourquoi, par exemple, on va je pense surprendre à travers deux propositions d’un répertoire très connu que sont deux pièces de Molière : la première, en novembre, l’Avare ; la seconde, en avril, les Fourberies de Scapin. On a déniché une compagnie espagnole extrêmement talentueuse dans le théâtre d’objets, qui a un rapport avec l’eau et qui a changé l’or de l’avare en eau de l’avare – l’eau, sujet d’actualité. En fait, entre les mains de ces deux magnifiques comédiens-manipulateurs d’objets, cet Avare va être joué par… des robinets. Robinets que vous avez dans votre salle de bain, votre jardin, votre cuisine… Voilà. Donc, là, si vous voulez, tout en étant sur une pièce de répertoire extrêmement connue, on va avoir un embrasement absolument singulier et, à mon avis, dévastateur de rire.

Les Trois Coups. — Mais justement, ne craignez-vous pas que les amateurs de mise en scène classique, de répertoire, etc. soient un peu déconcertés, vous « lâchent » ?

Pierre-Marie Cuny. — Ils sont largement prévenus, d’une part, grâce à la plaquette ; d’autre part, parce que j’ai voulu avoir une communication sur la future saison extrêmement directe avec la population. Donc, j’ai fait beaucoup, beaucoup de présentations de saison à domicile et dans les communes aux alentours de Fontainebleau avec mon diaporama, mon écran et mon vidéoprojecteur. Chaque fois, j’ai bien expliqué : « Attention, ce n’est pas un Avare traditionnel, et attention, ça ne va pas être des Fourberies de Scapin traditionnelles : sa distribution est faite de marionnettes de 1,30 m, lui va jouer Scapin et, en même temps, il fait tous les rôles en manipulant ses marionnettes ! Je vous assure qu’on revisite Molière avec, parallèlement, ce support-texte, ce support d’évènements bien connus, mais avec cette nouveauté qui nous donne une lecture nouvelle de ces deux Molière. J’aime prendre ces deux exemples pour illustrer « Plaisirs et curiosités ». Je ne dirai pas que c’est un pari, c’est peut-être mon parti pris de ne pas proposer des pièces de répertoire, si je prends l’exemple du théâtre, qui soient dans la tradition.

Oui, on peut me le reprocher. Je pense que si on veut voir des pièces de répertoire, dans la tradition et que je respecte, on est en Île-de-France, il y a Sénart et Évry, scènes nationales, juste à côté, sans compter Paris.

« la Confidence des oiseaux » | © Julien

« Plaisirs et curiosités » dans la danse, par exemple. Dans la danse, j’ai souhaité aborder des parcours dansés, des histoires dansées plutôt que de travailler sur des esthétiques particulières, soit danse classique, soit danse contemporaine, etc. Là, nous allons avoir trois histoires dansées, l’une autour d’une célèbre histoire médiévale, Héloïse et Abélard, et autour d’une gestuelle dansée issue du langage des signes des sourds-muets. Je vous assure que là, ça va être une véritable partie de plaisir et de curiosité. Vraiment. C’est très élégant, très délicat, très raffiné et très drôle en même temps. Deuxième histoire dansée, liée au projet culturel que j’avais présenté, dont un des volets doit traiter de l’eau et de la forêt, qui nous entourent ici. Cela s’appelle la Confidence des oiseaux, et c’est un magnifique spectacle, qui va justement mettre en chorégraphie des danseuses et des danseurs et des jais, des pies, des corneilles, et des perruches de Pénant. D’ailleurs, il passe à Chaillot au mois de mai prochain. Donc, j’étais assez content de voir que des « valeurs sûres » l’avaient également invité. Et puis le troisième spectacle dansé, absolument magnifique, c’est la Compagnie de la Calebasse, avec Merlin Nyakam. Vous l’auriez vu à la présentation de saison, il a fait une improvisation avec le public, c’était absolument génial.

Donc, voilà, ces « Plaisirs et curiosités » se raccrochent aussi à des personnalités très diversifiées, que ce soit le théâtre d’objets dont je vous ai parlé, les marionnettes, les parcours dansés, et il va y en avoir bien d’autres. À chaque fois, on ouvre des boîtes contenant des choses très différentes, mais avec une unité et des vraies personnalités, avec une belle originalité, un langage très personnel mais très abordable par tous. Pour terminer aussi : la plupart du temps, des spectacles courts. Une heure, une heure et quart, à part les Mains sales, de deux heures et quart, mais qui passent très vite. Certains me disent que je prive le public de pièces de boulevard. Mais on a quand même une très belle Cagnotte, de Labiche, avec la mise en scène d’un personnage haut en couleur, Adel Hakim. J’ai vu beaucoup de ses mises en scènes, et il est certain qu’on reconnaît tout de suite son style ! Et, quant à cette Cagnotte, elle est revisitée, revivifiée… Et puis on arrive à des sommets avec un Ionesco directement issu du grand Lagarce, avec sa mise en scène originelle, ses comédiennes et comédiens d’il y a quinze ans. 

Recueilli par

Céline Doukhan


Théâtre de Fontainebleau • 6, rue Denecourt • 77300 Fontainebleau

Responsable : Pierre-Marie Cuny

Réservations : 01 64 22 26 91

Courriel : theatre.fbleau@wanadoo.fr

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Rechercher