Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juillet 2010 1 05 /07 /juillet /2010 08:38

Une expérience hors du temps

 

Le festival de Brioux-sur-Boutonne, « Festival au village », accueillait la Cie Théâtre d’Ouble pour « En même temps », un spectacle insolite mis en scène et interprété par Gérald Robert-Tissot. Un comédien qui nous entraîne dans les méandres et les torrents de ses pensées. Et si l’on hésite un moment avant de se laisser emporter par le courant du texte d’Evguéni Grichkovets, une fois parti, c’est la grande aventure.

 

en-meme-tempsUne vieille grange aux bancs de bois, un plafond de poutres assez bas, et tout prêt de nous, une petite scène. Le festival investit les lieux habituels du village et les transforme en espaces de spectacle. Un simple drap noir est en toile de fond et quelques objets hétéroclites comme une orange, un gros ventilateur, un squelette humain sorti d’un cours d’anatomie, viennent compléter le décor.

 

Seul sur les planches, Gérald Robert-Tissot débute son spectacle en s’interrogeant sur les trajets en train et sur le travail invisible des cheminots qui contrarient une certaine idée du voyage. L’opinion selon laquelle les trains partent d’une gare de départ et suivent leur itinéraire est mise à mal. Eh bien non, ce n’est pas tout à fait ainsi que cela se déroule. Il ne se passe pas la même chose pour le voyageur que pour le cheminot, qui assemble des wagons, ramène des locomotives au dépôt. Rien n’est linéaire. Ni les gestes ni les pensées. D’autres interrogations se forment. Elles traitent du fonctionnement de notre corps, de notre rapport aux autres, de la guerre. Oui, simultanément des gens voyagent, digèrent, meurent…

 

Gérald Robert-Tissot restitue avec un jeu très vigoureux, énergique, le texte d’Evguéni Grichkovets. Il nous force à être des penseurs volontaires. À prendre conscience de la subjectivité des repères temporels. La rapidité de son jeu et de sa diction en font un spectacle dynamique. Il semble pris par une urgence de dire et de montrer que notre monde fonctionne quelquefois à l’envers, sans chronologie, sans logique.

 

La proximité de la scène nous permet d’être complètement dans le spectacle. Nous le suivons en nous laissant habiter par ses interrogations. On partage, on compatit. À d’autres moments, le propos s’étire, les idées sont fouillées, détaillées, et nous nous laissons distancer par le flot des paroles. Nous attendons la prochaine interpellation, le prochain éclat de voix qui nous fera à nouveau pénétrer dans le monde de cet homme.

 

L’intérêt de cette représentation tient dans l’adéquation entre le texte d’Evguéni Grichkovets et le jeu du comédien. Une certaine légèreté dans le choix des sujets de la vie quotidienne et, dans le même temps, une appropriation des questions existentielles. L’ensemble est étonnant et la mayonnaise prend. 

 

Claire Tessier

Les Trois Coups

www.lestroiscoups.com 


En même temps, d’Evguéni Grichkovets

Titre original : Odnovremenno, traduit du russe par Arnaud Le Glanic

Édité par Les Solitaires intempestifs, 2003

Théâtre d’Ouble • 22, rue Imbert-Colomès •69001 Lyon

06 20 41 23 87

geraldroberttissot@gmail.com

www.theatredouble.com

Conception et jeu : Gérald Robert-Tissot

Direction d’acteur : Jean-Marc Bailleux

Lumières : Jérôme Allaire

Régie : Cristobal Rossier

Objets : Audrey Gonod

Festival au village  • cour Castor • 79170 Brioux-sur-Boutonne

Réservations : 05 49 27 57 95

3 juillet 2010 à 16 h 45, 4 juillet à 16 h 30

Durée : 1 h 15

11 € | 8 €

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher