Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 décembre 2012 7 23 /12 /décembre /2012 14:40

« Drugs Kept Me Alive »

« Simon, gangster de l’art »

de Jan Fabre


Annonce de parution

Les Trois Coups.com


Traduit du néerlandais par Michèle Deghilage

96 pages

14 

978-2-85181-792-1

Format : 13,5 cm × 21 cm

drugs-kept-me-alive-615

« Drugs Kept Me Alive »

« Simon, gangster de l’art »

Ecstasy, ketamine, poppers, G.B.H., 2C.-B., 2C.-1, speed, cocaïne, amphétamines et bulles de savon…

Dans Drugs Kept Me Alive, un performeur monologue sur les substances psychotropes et médicamenteuses, et l’ivresse qu’elles procurent. L’homme est au bord du gouffre, et ces molécules sont là pour le soutenir. Il explore toutes les issues de secours, l’aiguille de sa boussole tournée vers les raccourcis entre le ciel et l’enfer, pour toujours avoir une longueur d’avance sur la menace de la Faucheuse.

Sa rapidité est sa meilleure arme, son humour un médicament puissant. Se consumer ou consommer, se consumer en consommant, telle est la question que nous pose ici Jan Fabre, qui aborde du même coup et sous un angle inédit la peur de vivre, la mort et la résurrection des corps.

Dans Simon gangster de l’art, monologue écrit pour l’acteur Matthias Schoenaerts, Jan Fabre étire le masque d’un gangster qui se croit intouchable et se comporte en patron des patrons, en capo di tutti i capi. Au sein de la mafia italienne, être un homme d’honneur est la plus haute vertu. En cavale, Simon change sans cesse d’identité. La loi et les interdits sont écrits par lui, avec lui, en lui ; son corps est même couvert d’extraits du code pénal.

Pour une performance de cinq heures au musée du Louvre, Jan Fabre s’est glissé en 2008 dans la peau du gangster Jacques Mesrine, l’ancien ennemi public nº 1. Son titre : Art Kept Me out of Jail. Quel est le trait commun entre un artiste et un gangster ? Les deux transgressent les codes de la bourgeoisie. L’un risque la prison ou pire encore, sa vie, et l’autre lui aussi risque sa peau. Ça, c’est l’endroit où nous rencontrons Fabre.

Sur l’auteur :

Jan Fabre, né à Anvers en 1958, est l’un des plus singuliers auteurs de théâtre de notre époque. Étant avant tout peintre, sculpteur puis auteur, chorégraphe et metteur en scène, il est une sorte d’Homo universalis, un artiste complet qui a fait ses preuves dans plusieurs domaines.

Autour de l’ouvrage :

Drugs Kept Me Alive a été monté au T.2.G. de Gennevilliers dans une mise en scène de l’auteur du 23 au 25 novembre 2012. Lecture de ses textes par Isabelle Huppert le 26 novembre au T.2.G.

Les Trois Coups


L’Arche éditeur • 86, rue Bonaparte • 75006 Paris

Téléphone +33 (0)1 46 33 57 47

Télécopie +33 (0)1 46 33 56 40

Site internet : http://www.arche-editeur.com

Courriel : commande@arche-editeur.com

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans Livres | Revues | D.V.D.
commenter cet article

commentaires

Rechercher