Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 octobre 2009 3 14 /10 /octobre /2009 18:21

Bouches bées et mots muets


Par Élise Ternat

Les Trois Coups.com


C’est à l’issue d’une résidence de sept ans au centre culturel communal Charlie-Chaplin de Vaulx-en-Velin, que La Nième Compagnie présente après de nombreuses expérimentations sur le langage sa dernière création « “…” Didascalies pour elle et lui ». Ici, Claire Truche et Jean-Philippe Salério ne mentent pas puisqu’il est bien question de ce qui annonce en permanence une parole un peu attendue à la manière d’un « Godot ».

C’est tout d’abord le générique de la Twentieth Century Fox qui retentit aux oreilles des spectateurs pour annoncer la venue de deux étranges protagonistes. Ceux-ci ont les bouches bandées d’un tissu noir sur un plateau parfaitement nu, à un détail prêt : un micro sur pied qui siège au centre de la scène.

Prolifèrent alors des arrivées fulgurantes, des va-et-vient en tout genre, des perruques, des robes à paillettes et des vestes qui luisent. C’est toute une galerie de personnages incongrus, de postures toujours plus improbables qui sont alors démultipliés pour autant de scénarios nouveaux, annonçant à la manière de didascalies ce qui ne sera jamais dit.

La parole est au centre de toutes les attentions et brille de son absence, une absence de mots qui se fait toujours plus obsédante tant on aimerait que les personnages s’expriment enfin : la parole bannie, la parole empaquetée, la parole réprimée, voire la parole empêchée de ceux qui n’ont peut être rien à dire. L’art du burlesque est développé dans une large panoplie d’expressions, d’attitudes grotesques qui en disent long sur le talent des comédiens à s’exprimer dans un au-delà des mots, au cœur de l’indicible.

© Philippe Schuller/Signatures

Bien que nue, la scène est investie peu à peu par un univers très personnel. À l’image des mimiques et expressions des personnages, nombre d’objets insolites apparaissent comme autant de tableaux surréalistes : un pied de micro mou, une robe en sac-poubelle, une pluie de bulles de savon procèdent de cet univers à mi-chemin entre le Gombrowishow de Xavier Boussiron et Sophie Perez et l’incursion d’ambiances troublantes ou mystérieuses. En effet, des scènes dont le ridicule provoque l’hilarité des spectateurs alternent avec des passages totalement incongrus.

La musique, quant à elle, ainsi que les divers sons utilisés, tiennent une place de choix dans cette capacité à créer des tensions, des ambiances telles que l’écho d’une profonde caverne, le bruit d’une brise marine… À ceux-ci sont associés, là encore de manière totalement improbable, la musique du groupe Rammstein ou d’autres extraits tout droit sortis de la bande-son de Lost Highway de David Lynch, par exemple.

Plus qu’un théâtre du sens, c’est finalement un théâtre de la forme que nous présente La Nième Compagnie avec « … » Didascalies pour elle et lui, dans une invitation personnelle, très attachante et faussement muette à sonder la folie ou à sombrer en elle. 

Élise Ternat


« … » Didascalies pour elle et lui, de Rémy Dauzier

La Nième Compagnie • 1, rue Robert-Desnos • 69120 Vaulx-en-Velin

04 72 04 54 09

http://www.niemecompagnie.fr/

Mise en scène et interprétation : Claire Truche et Jean-Philippe Salério

Costumes : Angélina Herrero

Régie générale : Jean-Pierre Naudet

Son : Bob X

Lumière : Yoan Tivoli

Coordination et autres broutilles : Brigitte Molto

Production : Lila Boudiaf

Administration : Halim Benhammouda

Photo : Phillipe Suller/Signatures

Centre culturel communal Charlie-Chaplin • place de la Nation • 69120 Vaulx-en-Velin

Réservations : 04 72 04 81 18 ou 04 72 04 81 19

www.centrecharliechaplin.com

Jeudi 8 octobre 2009 à 19 h 30, vendredi 9 octobre 2009 et samedi 10 octobre 2009 à 20 h 30 et dimanche 11 octobre 2009 à 15 heures

Durée : 1 h 15

13 € | 10 € | 7 € | 5 €

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher