Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 novembre 2014 4 06 /11 /novembre /2014 13:39

« De mémoire de papillon »

de Stéphanie Mangez et Philippe Beheydt


Annonce de parution

Les Trois Coups.com


de-memoire-de-papillon-300Lansman éditeur

Collection : « Théâtre à vif »

Format : 11,6 cm × 20,5 cm

10 euros

I.S.B.N. : 978-2-8071-0005-3

Stéphanie Mangez s’est formée en droit et en art dramatique. Depuis 2008, elle partage son temps entre le jeu, la mise en scène et l’écriture, un pied dans le théâtre jeune public, l’autre dans l’adulte.

Philippe Beheydt est auteur de théâtre, comédien et metteur en scène. Il a également une formation de scénariste. On lui doit une vingtaine de pièces, pour la plupart jouées et éditées.

Résumé :

Congo, 1961. Patrice Lumumba est face à son gardien quelques heures avant son exécution. Le climat est lourd et tendu entre les deux hommes… Belgique, quelques décennies plus tard. Raymond, ancien colonial, est aux prises avec sa mémoire défaillante et surtout avec la nouvelle garde-malade qui vient de débarquer chez lui sur ordre du médecin. Tous deux sentent que le temps joue contre eux. Ils entretiennent pourtant l’ultime espoir de trouver le fil qui les mènera à la vérité et à la liberté. Rapidement, il apparaît évident que secret de famille et secret de l’histoire se recoupent dans les deux drames qui se jouent à huis clos. Suspens et humour permettent à cette pièce, tissée fort habilement en mêlant fiction et réalité, d’évoquer l’une des pages douloureuses de la décolonisation.

Les Trois Coups


Lansman éditeur • 63-65, rue Royale • B-7141 Carnières / Morlanwelz

Tél. 00 32 (0) 64 23 78 40


Lire aussi « Une ombre sur un mur blanc », de Philippe Beheydt (critique), L’Alizé à Avignon

Lire aussi « La Boîte en coquillages », de Philippe Beheydt (critique), Off d’Avignon 2001, Le Funambule à Avignon

Lire aussi « Le Quai », de Philippe Beheydt (critique), Le Cabestan à Avignon

Lire aussi « Sentinelle », de Philippe Beheydt (critique), La Manufacture à Avignon

Lire aussi « Vienne 1913 », d’Alain Didier-Weill (critique), Off du Festival d’Avignon 2007, Théâtre des Halles à Avignon

Lire aussi « Le mot “progrès” dans la bouche de ma mère sonnait terriblement faux », de Matéï Visniec (critique), Ciné 13 Théâtre à Paris

Lire aussi « Le mot “progrès” dans la bouche de ma mère sonnait terriblement faux », de Matéï Visniec (critique), Off d’Avignon 2009, Théâtre de l’Oulle à Avignon

Lire aussi « Le mot “progrès” dans la bouche de ma mère sonnait terriblement faux », de Matéï Visniec (critique), Off 2009, Théâtre de l’Oulle à Avignon

Lire aussi « Le mot “progrès” dans la bouche de ma mère sonnait terriblement faux », de Matéï Visniec (critique), Off 2009, Théâtre de l’Oulle à Avignon

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans Livres | Revues | D.V.D.
commenter cet article

commentaires

Rechercher