Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mars 2013 5 08 /03 /mars /2013 16:11

« Dans la république du bonheur »

de Martin Crimp


Annonce de parution

Par Les Trois Coups.com


Traduit de l’anglais par Philippe Djian

Collection « Scène ouverte »

96 pages

12,50 €

Format : 11,6 cm × 18,7 cm

978-2-85181-782-2

En librairie le 4 mars 2013

dans-la-republique-du-bonheur-615

« Dans la république du bonheur »

Un repas de Noël en famille est interrompu par l’arrivée inattendue de l’Oncle Bob. Qui est-il ? Pourquoi est-il venu ? Pourquoi sa femme reste-t-elle dans la voiture ? Bob et Madeleine sont aux prises avec la perspective du bonheur dans un monde où la seule foi réside dans l’épanouissement personnel. Après avoir montré un monde asservi à la tyrannie du moi, Martin Crimp suggère que même le rêve dantesque de l’harmonie et de la lumière est une illusion de plus.

Martin Crimp n’est pas un auteur qui raconte des histoires. Il les amorce, il les démarre ; son art consiste plutôt à rendre à cette réalité toute sa complexité. Il capte à nouveau ce qui provoque des doutes, ce qui nous oblige à réfléchir, sur ce que nous voyons et sentons, ou plus précisément, sur ce que nous ne voudrions ni voir ni sentir.

Sur l’auteur :

Martin Crimp, né en 1956, débute, après des études à l’université de Cambridge, dans les années 1980. Il écrit pour la radio, est récompensé par plusieurs prix, et ses premières pièces sont produites par l’Orange Tree Theatre à Richmond, dans la banlieue londonienne, où il habite. La collaboration avec le Royal Court Theatre vient après, et ce n’est que dans les années 1990 que ses pièces commencent à être connues au-delà des frontières britanniques. C’est notamment à Milan, Lisbonne et Berlin qu’elles retiennent l’attention.

Les Trois Coups


Voir aussi Tendre et cruel, critique de Fabrice Chêne.

Voir aussi Personne ne voit la vidéo, critique d’Olivier Pansieri.

Voir aussi Face au mur tout va mieux, critique de Fabrice Chêne.

Voir aussi la Campagne, critique de Claire Stavaux.

Voir aussi la Ville, critique de Fabrice Chêne.

Voir aussi la Campagne, critique d’Élise Ternat.

Voir aussi la Ville, critique de Sarah Elghazi.

Voir aussi la Campagne, critique de Fabrice Chêne.

Voir aussi le Traitement, critique de Fabrice Chêne.

Voir aussi la Campagne, critique de Florent Coudeyrat.

Voir aussi Face au mur, critique d’Emmanuelle Puyt.

Voir aussi Probablement les Bahamas, critique de Diane Launay.


L’Arche éditeur • 86, rue Bonaparte • 75006 Paris

Téléphone +33 (0)1 46 33 45 44

Télécopie +33 (0)1 46 33 56 40

Site internet : http://www.arche-editeur.com

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans Livres | Revues | D.V.D.
commenter cet article

commentaires

Rechercher