Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juin 2014 2 17 /06 /juin /2014 17:24

Soutien aux intermittents
du spectacle


Annonce

Les Trois Coups.com


Aux Célestins, nous défendons la spécificité d’un régime, celui des intermittents du spectacle, parce qu’il est le seul à répondre aux conditions très particulières d’exercice des métiers d’artistes et de techniciens.

celestins-615

Contrairement à ce que laisse croire la désinformation qui circule ces derniers temps, ce régime pour le spectacle vivant n’est pas un désastre économique. Le déficit abyssal annoncé par ceux qui veulent liquider le régime d’assurance chômage des intermittents, ne tient compte ni des différences de cotisations salariales et patronales, ni des différentes catégories d’employeur et de leur secteur d’activité. Posons les vrais chiffres sur la table, ceux qui concernent les emplois fragiles des structures à but non lucratif et ceux qui relèvent des entreprises commerciales qui emploient des quasi-permanents et détournent ainsi l’usage du statut d’intermittent. Le gouvernement doit tout mettre en œuvre pour parvenir à une résolution juste de cette crise. Des solutions existent pour sauvegarder le système tout en corrigeant ses dysfonctionnements et en luttant contre la précarité. C’est une nécessité aujourd’hui de les faire entendre.

Au-delà de la question de la vitalité culturelle de notre pays mise en danger par la réforme actuelle – vitalité culturelle qui rappelons-le, contribue sept fois plus au P.I.B. français que le secteur de l’automobile ! –, c’est un enjeu de société dont il s’agit. Nous savons tous que le principe d’intermittence, à savoir des périodes d’activités discontinues avec plusieurs employeurs, est un principe qui se généralise bien au-delà du secteur artistique et culturel.

L’intermittence de l’emploi tend à devenir la norme pour répondre aux nouvelles exigences du marché du travail. Nous ne pouvons pas admettre que ceux qui assurent cette « flexibilité » – tant vantée par ailleurs – ne soient pas dans le même temps assurés de leur rémunération au cours de leur période de non-emploi. Nous ne pouvons pas accepter la flexi-précarité comme nouveau modèle social.

Artistes, techniciens et acteurs culturels sont engagés quotidiennement au service de la cité, pour faire émerger du sens, de la beauté mais aussi du lien social, la vie partagée, la fabrication du commun.

Quel commun voulons-nous fabriquer pour demain ? C’est cette question qui est posée aujourd’hui à travers la réforme du statut des intermittents.

Claudia Stavisky et Marc Lesage

Directeurs des Célestins, Théâtre de Lyon

Recueilli par

Les Trois Coups

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher