Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 octobre 2010 6 02 /10 /octobre /2010 15:03

« Bleu comme jamais le ciel »,

de Natacha de Pontcharra

 

Préface de Laurent Contamin

ISBN 978-2-916834-20-7

112 pages

12 €

 

bleu-comme-jamais-le-cielSi Bleu comme jamais le ciel commence par un jaillissement liquide, un Niagara, c’est sur une inondation que se termine la Trempe : que d’eau dans ces deux pièces ! C’est que le sémaphore pontcharrien, à force de conjuguer le tout-proche et le très-loin, sait se transformer en encre, goutte après goutte… Sécrétion de cette langue mouvante, si particulière, de Natacha de Pontcharra, qui est à la fois un appui pour le personnage, un sol où s’élancer, mais qui se dérobe en même temps sous lui, comme un sable mouvant, et l’engloutit.

 

Natacha de Pontcharra

D’abord peintre et graphiste, puis nouvelliste, elle commence à écrire pour le théâtre en 1991 à la demande du metteur en scène Lofti Achour.

Elle est l’auteur de nombreux textes : Œil de cyclone (Nantes, Off du Festival d’Avignon), Cet assassin-là vous aime (théâtre Le Rio, Grenoble, 1991), Mickey-la-Torche (Théâtre 145, Grenoble, 1993), Portrait d’art baptême et mariage (théâtre Le Rio, 1994), la Trempe (La Chartreuse, 1997), l’Angélie (La Chartreuse-Festival d’Avignon, 1998), D’Isadora (théâtre Le Rio, 2002), Temps gâtés (mise en scène Didier Lelong, Reims, 2003), Dancing (Le Cargo, Grenoble, 2000), les Ratés (théâtre Le Rio, 2000), l’Éradication des tâches, L’enfer c’est un paradis qui brûle, la Franchise c’est bien…, Je m’appelle pas Shéhérazade (Théâtre de la Digue, Toulouse, 2004), le Monde de mars (2009, éd. Quartett). Ses pièces sont traduites en différentes langues, et elle a bénéficié de nombreuses bourses du ministère de la Culture et du Centre national du livre.

Pendant trois ans, elle a été auteure associée au théâtre Le Rio de Grenoble, dirigé par Lofti Achour.

 

Bibliographie :

– le Monde de Mars / les Ratés (Quartett, 2009)

– Je m’appelle pas Shéhérazade (Lansman, 2004)

– Mickey-la-Torche / Dancing / l’Enfer c’est un paradis qui brûle (Les Impressions nouvelles, 2004)

– Temps gâtés (Parole d’aube, 2003)

– D’Isadora (Marval, 2002)

– Portrait d’art baptême et mariage (Dumerchez, 1994)

– Œil de cyclone (Comp’Act, 1993)

 

Recueilli par

Les Trois Coups

www.lestroiscoups.com


Quartett éditions • 2 bis, villa du Progrès • 94120 Fontenay-sous-Bois

contact@quartett.fr

www.quartett.fr

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans Livres | Revues | D.V.D.
commenter cet article

commentaires

Rechercher