Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 octobre 2010 3 27 /10 /octobre /2010 20:37

Incroyable Lutz


Par Ingrid Gasparini

Les Trois Coups.com


Alex Lutz, c’est le nouveau comique qui monte, qui monte et qui pourrait bien être celui qui vous réconcilie avec le one-man-show. Ici, pas de vannes faciles décochées à la va-vite ni de sentences assassines, on est dans une forme comique qui redonne toute sa grandeur à l’art de capter et d’animer des personnages. Un vrai petit rayon de soleil.

alex-lutz

Alex Lutz | © D.R.

Au théâtre Le Temple, le rire est une tradition autant qu’un fonds de commerce. Le quartier République est bardé d’affichettes de comiques en tout genre qui s’y produisent. Face à cette surenchère d’offres aux visuels souvent racoleurs, difficile de distinguer le pire du meilleur. Mais si vous deviez n’en voir qu’un seul, assurez-vous que ce soit bien celui-là.

L’entrée en scène est pourtant loin d’être renversante. Silhouette gracile, sourire de chérubin, ce blondinet commente sa journée avec une fausse décontraction dans le plus pur style stand-up comedy. Les applaudissements sont au début plutôt clairsemés et les rires dispersés. Faux départ, noir. Alex Lutz revient dans la peau d’un odieux directeur de casting irascible, nerveux et méprisant. Suprême et détestable personnage campé avec une justesse absolue. La salle est hilare.

Et c’est là tout le génie d’Alex Lutz : croquer ses contemporains avec un sens inouï du détail, leur tirer le portrait en s’habillant de leur faiblesses. Un travail de haute précision, qui trouve sa force dans une restitution minutieuse des gestes, de la silhouette et du timbre. La transformation prend effet immédiatement, presque par magie : une main qui tremble, une voix de nez, un rire forcé, et on y est. Face à face avec un savoureux et truculent vieillard germanopratin ou une adolescente en crise finement ciselée.

Dans la lignée d’humoristes comme Laurent Laffitte ou Julie Ferrier, Alex Lutz donne l’impression qu’il peut tout jouer, nous rappelant au passage qu’un bon comique est avant tout un bon comédien. Incarnant avec brio les femmes, les vieux, les jeunes avec ce petit je-ne-sais-quoi supplémentaire qui le place définitivement du côté des orfèvres du rire. Du talent, il en a. Assez pour assumer des silences, des revers poétiques et des rappels totalement burlesques et barrés. La salle se gondole de rire, se lave de sa journée et s’essuie les yeux. C’est juste merveilleux. 

Ingrid Gasparini


Alex Lutz au théâtre Le Temple

De et avec Alex Lutz

Mise en scène : Sylvie Joly et Tom Dingler

Production : J.M.D. Production

Le Temple • 18, rue du Faubourg-du-Temple • 75011 Paris

http://www.theatreletemple.com

Réservations : 08 92 35 00 15 (0,34 €/min)

Jusqu’au 5 décembre 2010, du mardi au samedi à 20 heures

Durée : 1 heure

De 15 € à 26 €

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher