Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juillet 2013 7 21 /07 /juillet /2013 20:00

« Je ne peux pas comprendre ton départ »


Par Fabrice Chêne

Les Trois Coups.com


Dans la salle carrée de la Condition des soies, l’un des lieux les plus attachants d’Avignon, la présence magique de Hsu Yen-ling fait partager au spectateur une belle méditation sur l’absence.

absente-615

« Absente : rendez-vous avec Sophie Calle » | © D.R.

La personnalité et la démarche artistique de Sophie Calle fascinent les artistes de toute obédience, et pas seulement en Europe. Alors que l’artiste est présente en personne à l’hôtel La Mirande dans le cadre du Festival d’Avignon pour sa dernière création intitulée Chambre 20, dans le Off, à la Condition des soies, c’est à une tout autre expérience que nous convie la compagnie taiwanaise Shakespeare’s Wild Sisters Group. Portée par le metteur en scène Baboo Liao et la performeuse Hsu Yen-ling, cette compagnie à la réputation internationale s’était déjà distinguée en 2009 par un remarquable spectacle sur la poétesse Sylvia Plath. Cette nouvelle création consacrée à l’univers de Sophie Calle se distingue à nouveau par son originalité radicale, au carrefour de deux cultures.

Si l’artiste française n’a pas contribué directement au projet, elle en est l’inspiratrice, la muse, le prétexte, puisque son œuvre Douleur exquise a inspiré à l’auteur Chou Mang-nung un texte en forme de monologue méditatif et poétique sur l’absence, le deuil, la solitude. Ce texte original, placardé en français à l’entrée du théâtre de la Condition des soies sous le titre La nature a horreur du vide, le spectateur l’entendra durant le spectacle, moitié en voix off, moitié proféré par Hsu Yen-ling, dont la voix est discrètement amplifiée. Il n’en est pourtant que l’un des éléments constitutifs, car les spectacles de la compagnie S.W.S.G. se caractérisent avant tout par une recherche esthétique associant l’écriture, la danse et les arts visuels.

Écriture gestuelle

« Je ne peux pas comprendre ton départ », dit une voix féminine s’adressant à une amie disparue. Le texte, écrit au présent, évoque par des mots à la fois simples et mystérieux un état de vide intérieur, un manque, presque une mort à soi-même. Une absence au monde figurée visuellement, dans la belle scénographie imaginée par Wu Chi-tsung, par une immense feuille blanche recouvrant presque toute la surface du plateau. Cette feuille, Hsu Yen-ling commence par se cacher dessous (« Si naître c’est remplir une place, qu’en est-il de mourir ? »). Elle sera ensuite froissée, pliée, mais surtout la performeuse y laissera les traces invisibles de sa danse, écriture gestuelle silencieuse recourant parfois à la langue des signes. Une manière de « savourer le vide », mais aussi d’entreprendre une douloureuse reconquête de soi-même, de combler la part manquante (« C’est pour ça que tu avances, que tu t’exerces »).

Comment faire le deuil d’une présence ? Cette douleur indicible en nous, c’est au double travail de la parole et du geste qu’il revient de l’exprimer, et peut-être de la soulager. Tout le spectacle est dans cette tension entre sentiment de vacuité et précision du geste, mais aussi entre ressassement et apaisement. Hsu Yen-ling, sa robe bleue et ses cheveux noirs se détachant sur la blancheur immaculée du papier, est la légèreté et la grâce personnifiées. Elle partage le plateau avec le danseur israélien Tamir Shaï, partenaire muet dont la blondeur et le costume noir créent par contraste un effet saisissant. Rendant hommage à Sophie Calle, Baboo Liao n’a pas perdu de vue pour autant son approche très personnelle de la mise en scène, reposant sur des effets visuels inattendus (le coin de la feuille se soulevant et devenant brièvement écran vidéo) et un sens aigu de l’esthétique. Un « rendez-vous » exigeant et singulier pour le festivalier. 

Fabrice Chêne


Absente : rendez-vous avec Sophie Calle, une création du Shakespeare’s Wild Sisters Group

Texte : Chou Mang-nung

Mise en scène : Baboo Liao

Avec : Hsu Yen-ling, Tamir Shaï

Scénographie : Wu Chi-tsung

Costumes : Chao Ba-hui

Son : Chen Chieh-chi

Concept sonore : Blaire Ko

Lumière : Wang Cheng-yuan

Direction du mouvement : Chen Wei

Design visuel : Sun Ruey-horng

Condition des soies • 13, rue de la Croix • 84000 Avignon

Réservations : 04 32 74 16 49

Du 8 juillet au 28 juillet 2013, relâche le 22 juillet

Durée : 1 heure

13 € | 9 € | 6 €

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher