Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 février 2007 5 02 /02 /février /2007 09:57

Conférence-débat : Tolstoï

 

Les éditions L’Entretemps, l’association Les Amis de Tostoï et le Théâtre de l’Arc-en-Ciel organisent une conférence-débat le 8 février 2007 à 19 heures au conservatoire Rachmaninoff, à l’occasion de la publication du livre « les Tolstoï, journal intime », d’Alexandra Devon et des représentations de la pièce, qui sera jouée à Paris par le Théâtre de l’Arc-en-Ciel du 15 février au 10 mars 2007 au Théâtre de l’Opprimé.

 

La conférence-débat

La conférence-débat aura lieu au conservatoire Rachmaninoff (26, avenue de New-York, Paris VIIIe – métro Alma/Trocadéro), le jeudi 8 février 2007 de 19 heures à 20 heures, suivie d’un apéritif.

La rencontre sera animée par Salomon Malka.

Elle débutera par une contribution de Georges Nivat, professeur à l’université de Genève : « Tolstoï entre le nihilisme et la foi pratique », puis de Michel Aucouturier, professeur à l’université Paris-Sorbonne : « Les Tolstoï, une parole à deux voix ».

Vous pourrez y entendre également Jean Denis Monory, metteur en scène des Tolstoï, Iris Aguettant et Didier Douet, comédiens, ainsi que Colin Dixon, compositeur.

 

Le livre

Les Tolstoï, journal intime, d’Alexandra Devon

Traduit de l’anglais par Valérie Latour-Burney

Cette pièce est un portrait puissant et émouvant du couple que formèrent Léon Tolstoï et sa femme Sonia. Autant passionnés, fiers et têtus l’un que l’autre, ils vécurent leurs cinquante années de mariage avec un sens aigu du drame et du romanesque.

Ce qui est intéressant ici, c’est de découvrir l’intimité d’un génie, l’amour fou de Sonia pour son mari, l’évolution de leur relation sur plus de cinquante ans (le texte couvre la période de 1862 à 1908), et bien sûr d’approcher le « secret » de la création.

Jamais publiée aux États-Unis, la pièce y a été lue au Workshop Theatre Company et à l’Angel Space de New York, puis montée au Sarasota Studio Theatre en Floride.

 

Éditions L’Entretemps

5, chemin de la Poule-d’Eau, mas du Curé

34110 Vic-la-Gardiole – France

distribution@entretemps.org

www.editions-entretemps.com

 

 

Le spectacle

Au Théâtre de l’Opprimé

78, rue du Charolais 75012 Paris

(Métro Reuilly-Diderot/Montgallet/Gare de Lyon/RER A et D)

Du 15 février au 10 mars 2007 :

les jeudis, vendredis, samedis à 20 h 30, les dimanches à 16 h 30

 

Mise en scène : Jean-Denis Monory

Avec : Iris Aguettant et Didier Douet

Musiques : Colin Pip Dixon

Première création française de la pièce d’Alexandre Devon à partir des lettres, des journaux et des écrits de Léon et Sonia Tolstoï

 

Quand Sonia tomba amoureuse de Tolstoï, elle avait juste dix-huit ans, si jolie, si douée, profonde et inspirée. Lui était déjà un auteur célèbre et un héros de la guerre de Crimée. Les Tolstoï, une parole à deux voix, simple, directe : Léon et Sonia nous parlent d’amour, mais surtout nous questionnent sur l’amour à deux, l’amour à vie, fécond, créatif, mais aussi douloureux, infecté par la jalousie ou l’indifférence, affecté par la mort… et la folie. Leur vie secoue cette léthargie de l’amour banalisé, de la promesse légèrement sacrée, du divorce mathématique et de la vie en couple sous cellophane !

 

« De la profondeur, une forme originale, du rythme et de la vie, des tonalités variées, cette pièce mérite d’être publiée et joué en français. » Note du Centre national du livre

 

Recueilli par

Les Trois Coups


Réservations

compagnie@theatrearcenciel.com

www.theatrearcenciel.com

Tél. : 01 43 45 45 72

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher