Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 janvier 2007 5 12 /01 /janvier /2007 16:41

L’Ensemble vocal d’Avignon
et la Kantorei Poppenbüttel
de Hambourg chantent

 

L’« Oratorio de Noël » de J.-S. Bach, (BWV 248 – Cantates IV, V, VI)

 

Une longue amitié lie les deux chœurs de l’Ensemble vocal d’Avignon et de la Kantorei Poppenbüttel de Hambourg. En effet, celle-ci dure depuis quarante ans, et a permis de très nombreuses productions communes à Hambourg comme à Avignon. De grandes œuvres ont été produites ensemble, comme la Création ou les Saisons de Joseph Haydn, ou encore la Messe en si ou la Passion selon saint Matthieu de Jean-Sébastien Bach. Pendant ces quarante années, des amitiés solides se sont créées entre les membres des deux chœurs.

 

 

La disparition des deux chefs de chœurs, créateurs des deux ensembles, Georges Durand pour l’Ensemble vocal d’Avignon, et Dieter Schmell pour la Kantorei, a créé, malheureusement, une interruption des relations entre les deux chœurs de plusieurs années. Lorsque l’Ensemble vocal a fêté ses quarante ans, le 26 mars dernier, il a invité tout naturellement la Kantorei à venir se joindre à la fête. Trois choristes seulement ont pu venir, mais les retrouvailles étaient amorcées : le 19 novembre dernier, 20 choristes de l’Ensemble vocal sont allés à Hambourg chanter le Requiem de Mozart pour célébrer le soixantième anniversaire de la Kantorei et ce dimanche 21 janvier, 40 choristes de la Kantorei viennent à Avignon interpréter avec l’Ensemble vocal l’Oratorio de Noël de J.-S. Bach. Une nouvelle étape d’une chaude amitié est en train de voir le jour.
 

L’Oratorio de Noël constitue l’une des très grandes compositions de Jean-Sébastien Bach, au même titre que les passions selon saint Jean ou saint Matthieu. C’est une œuvre un peu singulière, du fait qu’elle est constituée de 6 cantates pouvant se diviser en deux parties : les 3 premières célébrant la naissance de Jésus et l’adoration des bergers, et les 3 secondes célébrant les fêtes suivant immédiatement la fête de Noël, dont l’Épiphanie. Ici, comme ailleurs, Bach écrit « Ad majorem gloriam Dei » – Pour la plus grande gloire de Dieu. Le but suprême de la composition n’est pas pour lui l’œuvre d’art, mais l’interprétation du message évangélique. Le miracle est que, ce faisant, il sait parler à tous les hommes.

 

L’Ensemble vocal et la Kantorei présenteront, lors de ce concert, la deuxième partie de l’Oratorio de Noël : les cantates IV (Fête de la circoncision et du Saint Nom de Jésus), V (Arrivée des mages), et VI (Adoration des mages).

 

Les solistes, Lise Ravot (soprano), Héloïse Combes (alto), Paul Crémazy (ténor), René Linnenbank (basse), l’Ensemble orchestral d’Avignon, l’Ensemble vocal d’Avignon et la Kantorei Poppenbüttel seront placés sous la direction de Bernard Tillet.

 

Places vendues à l’entrée, ¾ d’heure avant le concert : 20 €

 

Recueilli par

Les Trois Coups

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher