Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 décembre 2006 7 03 /12 /décembre /2006 16:58

Abîmes moraux


Par Vincent Cambier

Les Trois Coups.com


L’Opéra-Théâtre d’Avignon donnait récemment deux représentations de « l’Avare », de Molière. Avec un Michel Bouquet éblouissant.

Bien sûr, vous connaissez l’Avare. Bien sûr, vous l’avez étudié au collège. Bien sûr, vous avez dû vous ennuyer, car le texte théâtral est fait avant tout pour être représenté et non pour être lu. Encore faut-il que la mise en scène et les comédiens soient à la hauteur. C’est le cas du spectacle donné le 15 novembre 2006 à l’Opéra-Théâtre d’Avignon.

La pièce traite d’une pathologie : l’avarice. Cette maladie rend extrêmement malheureux celui qui en est atteint – ici Harpagon. Comme ce dernier a le pouvoir, au moins chez lui, il va pourrir la vie de tout son entourage à cause de cette soif inextinguible de pistoles. Peu importe le bonheur amoureux de ses propres enfants, par exemple, s’il lui barre la route infinie de l’argent. Le jugement de Molière est sans appel : « La peste soit de l’avarice et des avaricieux ! »

En outre, la folie du maître de maison – « l’humain le moins humain de tous les humains » – oblige les autres à louvoyer devant lui, à le brosser dans le sens du poil, à éradiquer toute franchise : « la sincérité, c’est un mauvais métier ». Molière montre admirablement dans quels abîmes moraux cette perversion peut nous entraîner. La leçon est cinglante.

Michel Bouquet (Harpagon), dès ses premières secondes sur scène, est « dedans ». Son costume bizarre, avec les pans du dos de sa veste en forme de cornes, nous annonce immédiatement un être sous l’emprise maléfique de l’argent. Tout au long du spectacle, où il est quasi omniprésent, le comédien compose finement un personnage cauteleux, roué, cynique, dévoré par sa passion auriphage. Mais il réussit à nous le rendre touchant, car il ne le juge pas. Du grand art ! 

Vincent Cambier


L’Avare, de Molière

Mise en scène : Georges Werler

Avec : Michel Bouquet, Juliette Carré

Opéra-Théâtre d’Avignon et des Pays de Vaucluse

BP 111 • 84007 Avignon cedex 01

Location : 04 90 82 81 40

www.avignon.fr/fr/culture/opera/saison.php

Mercredi 15 novembre et jeudi 16 novembre 2006 à 20 h 30

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher