Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 octobre 2006 1 16 /10 /octobre /2006 11:09

Jouissance solitaire


Par Vincent Cambier

Les Trois Coups.com


Du 13 au 22 octobre 2006, La Criée à Marseille présente « Un captif amoureux » du grand écrivain Jean Genet. Mise en scène minimaliste pour comédien seul. Décevant, pour être poli.

theatre2-reduit-copie-2.jpg

Bien sûr, le texte de Jean Genet, mort en 1986, est intéressant. Bien sûr, son témoignage de forme littéraire en faveur des exclus, des minorités – notamment les Palestiniens – est touchant et juste. Bien sûr, cette prose habillée en bilan radical d’une vie fait preuve d’une lucidité et d’un courage rares. Bien sûr, sa langue est belle…

Mais pourquoi des comédiens seuls en scène – souvent dans un décor nu ou une absence de décor – s’obstinent-ils à nous « offrir » un morceau de littérature dont ils sont tombés amoureux ? La jouissance solitaire qu’ils ont éprouvée à la lecture d’un grand texte et qu’ils essaient de nous restituer suffit-elle à nous faire vibrer dans la salle de spectacles ? En ce qui me concerne, je crains que non. Et qu’on ne me fasse pas le coup du « dialogue » avec le public ! Je préfère de très loin le combat des corps et des mots entre plusieurs comédiens.

Quels que soient le talent et la sincérité – réels – de Marc Berman, je m’ennuie très vite. Et ce ne sont pas les trois ou quatre déplacements qu’il effectue pendant Un captif amoureux qui me feront me sentir « au théâtre ». Quant à la mise en scène d’Anita Picchiarini, où est-elle ? 

Vincent Cambier


Un captif amoureux, de Jean Genet

Conception : Anita Picchiarini et Dominique Leconte

Mise en scène : Anita Picchiarini

Avec : Marc Berman

Lumières : Franck Thévenon

La Criée • 30, quai de Rive-Neuve • 13284 Marseille cedex 07

04 96 17 80 00 (administration)

04 91 54 70 54 (réservations)

04 96 17 80 20 (groupes)

www.theatre-lacriee.com

Du 13 au 22 octobre 2006

Durée : 1 h 20

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher