Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2006 6 28 /10 /octobre /2006 16:06

Trois salariés annoncent leur volonté
de poursuivre le travail

 

Le Off d’Avignon subit une crise récurrente depuis plusieurs éditions, très certainement à l’image de tout le spectacle vivant dont il est chaque année le catalyseur.

 

Tentant de répondre à cette crise et selon les directives de l’État, Avignon Festival Off s’est efforcé de suivre « à la lettre » le rapport Brunswick, qui préconisait une refondation complète de l’organisation.

 

Avignon Festival Off a agi, voulant offrir des services renforcés à l’ensemble des compagnies présentes au festival et pendant toute l’année.

 

Prendre la mesure de ce changement, c’est être toujours et encore plus à l’écoute des compagnies.

 

Si le bilan technique est aujourd’hui largement salué par divers intervenants (les institutionnels comme les professionnels), le bilan financier fait état, lui, d’un déficit conséquent. Certes nous pourrions disserter longtemps sur les raisons qui expliquent ce déficit, mais la démarche initiée par ce courrier se revendique d’une volonté purement technique.

 

Trois salariés d’Avignon Festival Off – Marylène de Cruz, Solène Jarlégan et Vincent Marin – annoncent leur volonté de poursuivre le travail d’accompagnement des compagnies et d’information du public.

 

Cette équipe, directement issue du spectacle vivant, bénéficie aujourd’hui d’une expérience et d’une connaissance technique qui se doit de perdurer.

 

Nous avons la conviction que l’outil de travail doit permettre une bien meilleure mise en relation des compagnies, du public et des professionnels, et ainsi être au service d’un besoin vital des compagnies : la diffusion de leur travail.

 

Nous ne nous revendiquons d’aucune appartenance à quelque organisation que ce soit, et notre volonté de travail ne se porte que sur des éléments techniques. Nous travaillons à la création d’un centre de ressources qui nous semble nécessaire dans le foisonnement qu’est le Off aujourd’hui. Cet outil répond à une mission de service public.

 

Les questions relevant d’aspects politiques ne nous concernent en rien, pas plus qu’elles ne concernent les compagnies, les professionnels ou le public.

 

Actuellement, nous consultons largement les acteurs du Off afin de mettre à disposition nos compétences ainsi que notre outil de travail. Nous sommes en mesure aujourd’hui d’apporter des réponses quant à une structure juridique jamais inventée à ce jour pour le Off.

 

Ainsi, nous allons, par voie de conférence de presse, annoncer et dévoiler ce que nous pensons être un outil de travail, efficace et pertinent, à la disposition de tout un chacun.

 

Si tout le monde s’accorde sur cet incroyable gâchis que peut être le Off depuis quelques années, l’équipe technique se bat aujourd’hui pour tenter de stopper son hémorragie et impose de ne jamais être associée à une énième scission.

 

Une fois encore nos réponses sont techniques et uniquement techniques.

 

Vous imaginez tous la difficulté de la tâche qui nous attend, or elle ne peut trouver de résonance que dans votre soutien moral : merci de vous annoncer, de vous manifester, de nous conseiller, bref soyez présents !

 

Pour ce faire, prenez le temps de nous répondre par un mot ou cent !

Solène Jarlégan

Marylène de Cruz

Vincent Marin ¶

 

Recueilli par

Les Trois Coups


• Solène Jarlégan

jarlegansolene@yahoo.fr

06 20 74 88 34

• Marylène de Cruz

marylenedecruz@yahoo.fr

06 74 20 96 84

• Vincent Marin

vincent.marin3@wanadoo.fr

06 32 91 20 32

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher