Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juillet 2006 5 28 /07 /juillet /2006 16:26

Le dilemme hamlétien
de l’homme chilien

Par Vincent Cambier

Les Trois Coups.com


Du 7 au 29 juillet, la compagnie La Chrysalide d’Amiens a monté un texte de Marco Antonio de la Parra au Funambule. On est loin du consensus mou habituel.

secrete-obscenite-gc.jpgCe que je voudrais d’abord dire, c’est que c’est un des textes les plus intelligents et les plus engagés que j’ai pu écouter durant ce Off 2006. L’écriture du Chilien Marco Antonio de la Parra, c’est de la broderie au petit point, qui peut être d’une redoutable efficacité sur le cœur et le cerveau des spectateurs.

Cette œuvre aborde beaucoup de sujets, mais la colonne vertébrale me semble être « le dilemme hamlétien de l’homme chilien » sous la dictature de Pinochet, c’est-à-dire quitter un pays dont on n’approuve pas le régime politique ou y rester et, en y restant, avoir l’impression insupportable de cautionner objectivement ce régime autoritaire.

L’autre lame de fond de la Secrète Obscénité de tous les jours, qui recouvre les personnages, c’est la peur. Comme dit Victor Lluch : « Cette peur a tracé pour toute une génération la géographie des consciences. » En conséquence, la société est constamment en « représentation » et postillonne un langage à double fond ou se réfugie dans la tanière ouatée du non-dit. D’où cette constatation terrifiée : « Vous ne comprenez pas ?… Ils nous ont tout volé, même les mots… » Ce qui, évidemment, pose problème au théâtre. En effet, comment représenter ce qui plastronne déjà en « représentation », notamment la parole qui se déguise ou qui se planque ?

Mais le metteur en scène, Thierry Mercier, semble passé maître dans l’art de la mise en abyme. Il ôte la béquille d’une scénographie ostentatoire et se coltine courageusement avec tous les signifiés possibles de ce texte ambigu de Marco Antonio de la Parra. Il se met au service, comme peu le font, de l’auteur, de sa parole subtile, hantée par la culpabilité. Tout en s’engageant clairement contre toutes les dictatures, d’où qu’elles viennent.

Quant à Éric Goulouzelle et Sophie Matel, ils éprouvent une telle jouissance à faire bruisser le texte de la Parra de tous ses sens que je prends un grand plaisir à les écouter et que je m’amuse beaucoup. 

Vincent Cambier


La Secrète Obscénité de tous les jours, de Marco Antonio de la Parra

Traduction : Denise Laroutis (éd. La Mauvaise Graine)

Cie La Chrysalide • 24, rue Saint-Leu • 80000 Amiens

06 77 17 86 30 | 06 61 70 91 36

chrysalide5@wanadoo.fr

Mise en scène : Thierry Mercier

Collaborateur à la mise en scène : François Decayeux

Avec : Éric Goulouzelle et Sophie Matel

Scénographie : Xavier Lefrancq

Création lumière : Philippe Montémont

Création sonore : Fabrice Planquette

Photo : Véronique Lespérat-Héquet

Création costumes : Adeline Bargeas

Spectacle tout public, à partir de 14 ans

Le Funambule • 16-18, rue Joseph-Vernet • Avignon

04 90 14 69 29

programmation@avignon-lefunambule.net

www.avignon-lefunambule.net

Du 7 au 29 juillet 2006 à 12 h 30 (1 h 15), relâche les 16, 17 et 18 juillet

15 €, 8 € et 5 €

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher