Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juillet 1992 3 29 /07 /juillet /1992 16:20

Mais pourquoi siffle cette Salomé ?

 

theatre2-reduit.jpg

 

Élisabeth Czerczuk nous dit à propos de sa Salomé : « Salomé, ce pourrait être Cléopâtre ou bien Marilyn, inconnue, méprisée et pourtant adulée, légende ou mythe… “L’aliénée d’ailleurs” dont la vie exaltée nous bouleverse, nous porte dans ses jardins secrets, inaccessibles.

« Je m’expose, dévoilant une femme passionnée, attirée comme un aimant par les mots, éternellement dangereuse.

« Gardienne du silence de son exaltation, celle de sa passion, qui la dévore et qui chute après les cris et les mots comme une marionnette, pantin désarticulé.

« Je partage cette colère, cette hystérie, presque maladive et obsessionnelle… le cri douloureux d’un poème d’amour et de mort, la plainte d’une prose inachevée.

« “Vivre le moment présent comme la rivière qui coule…” (adage polonais).

« Si vous entendez la rivière dans le fracas de sa fureur qui gronde, alors je vous dédie “ma” Salomé…

« Une meute d’actrices en une seule : Élisabeth Czerczuk. »


Quelles belles intentions ! L’ennui, c’est qu’elles sont très mal traduites par le spectacle. Certes « le mystère de l’amour est bien plus grand que le mystère de la mort ». Mais pourquoi nous l’asséner pendant une heure sur le mode quasi exclusif de l’hystérie ?


Je serais curieux de savoir ce que pense Oscar Wilde de cette voix aux aigus menaçants, de ces « effets de cheveux », de ces moments où l’actrice dit son texte à travers une veste ou en dévorant une orange… Il y a bien la musique de Richard Strauss, mais on l’entend peu ! 


Vincent Cambier

Les Trois Coups

www.lestroiscoups.com


Salomé, d’après Oscar Wilde

Mise en scène : Daniel Mesguich

Avec : Élisabeth Czerczuk

Décor, musique, costumes et lumières : Élisabeth Czerczuk et Zbigniew Rola

La Tache d’encre • 22, rue des Teinturiers • Avignon

90 85 97 13

Du 21 juillet au 3 août à 18 heures, sauf les 27-29-31 juillet et 2 août

70 F et 50 F

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher