Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juillet 1992 6 18 /07 /juillet /1992 15:04

Deux comiques en liberté

 

Cela ressemble à un « two-men-show » comique, mais ça va bien au-delà. D’une certaine façon, Philippe Avron est le Molière de notre temps, en plus léger peut-être. Quoique…

 

theatre2-reduit.jpg

 

En effet, que penser d’un dramaturge qui nous dit que « la folie n’est pas un luxe, c’est un don ! », que « les sectes, c’est le cancer des idées », que « Amour et Folie ont un enfant qui est Fantaisie, et Fantaisie, c’est un théâtre ! » ?


Que penser aussi d’un auteur qui « a écrit un texte sur le silence » et auquel son interprète répond : « J’ai jamais voulu le faire, le silence, ça m’angoisse ! » ? Sans oublier ses pères congelés, les « ravis » d’en haut que sont Proust et Montaigne.


Nous sommes donc dans du comique de haute volée, du comique poétique, celui de Don Quichotte. Philippe Avron fait partie de ces artistes qui accrochent la beauté à notre vie et la vie à notre beauté. Dans cette fin de siècle aigrie, il nous prédit un monde « où les hommes marcheront large librement très bien ». C’est dire si cet homme nous est indispensable. 


Vincent Cambier

Les Trois Coups

www.lestroiscoups.com


Avron-Évrard en liberté, de Philippe Avron

Mise en scène de Philippe Avron

Au gymnase du lycée Pasteur • Avignon

À 22 heures, du 10 juillet au 3 août

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher