Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juillet 1995 5 14 /07 /juillet /1995 15:24

Thank you, les poètes !

 

theatre2-reduit.jpg

 

Une nuit, un bar. Trois personnages : le barman, la chanteuse, le client. Trois solitudes. « Qui donc réparera l’âme des amants tristes ? » D’éblouissants diamants noirs signés Léo Ferré, Jacques Brel, Édith Piaf, Jean-Roger Caussimon, Jean-Marc Le Bihan (qui donne son propre spectacle à l’espace Perspectives), Arthur Rimbaud, Charles Baudelaire… Excusez du peu ! C’est la fête aux mots. Des mots qui transpirent la solitude, la mort, la tendresse, la colère, la rage, l’amour, l’ironie acide, l’amertume…


C’était la première. Tout n’était donc pas encore bien rodé. Jacques Bernard (le client) ne fait pas toujours suffisamment confiance aux textes et a parfois un jeu un peu crispé. Mais souvent il nous enroule dans la vague du verbe, notamment avec la Chaise de Van Gogh. Jacques Vacheron (le barman), au jeu un peu trop pudique, trop intérieur, n’emporte pas toujours notre adhésion.Mais Marie Gaël (la chanteuse de cabaret) est constamment juste et profondément émouvante.


Au total, un spectacle ambitieux qui vous laisse le cœur en larmes et la tête emplie de mots magnifiques. 


Vincent Cambier

Les Trois Coups

www.lestroiscoups.com


À certaines heures pâles de la nuit… Thank you, Léo !

Maison IV-de-Chiffre • 84000 Avignon

À 15 h 45, du 7 juillet au 22 juillet, sauf le 14 juillet

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher