Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 août 2006 1 21 /08 /août /2006 20:36

« Myra Breckinridge » (reprise)

 

Pour initier ses deux ans de résidence à Mains d’œuvres, la compagnie « Franchement, tu » a le plaisir de vous signaler sa reprise de : « Myra Breckinridge », de Gore Vidal, les 7, 8, 15 et 16 septembre 2006 à 20 h 30

À Mains d’œuvres 1, rue Charles Garnier • 93400 Saint Ouen

 

Réservations : Stanislas Briche

01 58 61 33 81 ou 06 75 79 84 50

 

1968. Myra Breckinridge débarque à Hollywood pour y régler une question d’héritage avec son oncle, directeur d’une académie pour jeunes acteurs. Dans cette école à paillettes cheap, elle s’investit d’une mission : devenir dictateur du monde entier afin d’anéantir les clivages masculin / féminin, et imposer la libération universelle.

 

Dans sa mise en scène sexuelle et politique, Franchement, tu adapte le roman culte de Gore Vidal en télescopant vidéo, vaudeville, chœur tragique et musique live. Entre leçons de maintien et viol collectif, Myra Breckinridge propose la rencontre fantasmée et mélancolique de l’âge d’or hollywoodien avec le Velvet Underground, les cow-boys de séries B, les transsexuelles revendicatrices, les imprésarios nymphomanes et les James Dean en devenir.

 

Des extraits vidéos, des photos, ainsi qu’un dossier complet du spectacle sont disponibles sur le site internet de la compagnie :
http://franchement-tu.com/spectacles

/spectacle-myra-breckinridge.php

 

Recueilli par

Vincent Cambier

www.lestroiscoups.com


Myra Breckinridge, de Gore Vidal

Compagnie Franchement, tu

www.franchement-tu.com

Mise en scène : Nicolas Kerszenbaum

Avec : Marianne Guilleray, Ophélie Landrin, Raphaël Mathon, Marianne Nicollet, Étienne Parc

Scénographie : Claire Legal

Lumières : Bruno Brinas

Robe Myra : William Geandarme

Vidéo : Pascal Dupoy

Contact : Stanislas Briche | 06 75 79 84 50

stan.briche@franchement-tu.com

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher