Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juillet 1997 4 24 /07 /juillet /1997 15:43

Un corbeau de malheur

 

Tout le monde connaît « Knock », cette œuvre où un médecin jette son dévolu sur une petite ville, comme un Mabuse au petit pied.

 

theatre2-reduit-copie-2.jpg

 

Visiblement, la compagnie du Loup a voulu monter cette pièce comme une œuvre par excellence de manuel scolaire. Le spectacle a déjà tourné quatre mois en Italie, pour un public qui ne comprenait pas forcément bien le français. D’où, aussi, un certain type de jeu exagéré, qui n’a pas été « recalé » par certains comédiens.


Manifestement, le drame de Jules Romains (créé en 1923) date, sauf pour ce qui concerne l’aspect hypocrite, calculateur et tyrannique de Knock, toujours cruellement d’actualité.


La mise en scène de feu Régis Gayrard, reprise point par point par Charles Lee (subtil metteur en scène d’un Gardien, de Pinter, et d’un Petit boulot pour vieux clown, de Matéï Visniec, excellents), apporte un peu de folie salvatrice à ce texte un peu vieillot.


Christophe Bonzom, décidément étonnant, interprète succulemment trois rôles différents, mais ma préférence va à Mousquet, croustillant à souhait.


Olivier Comte se régale à composer un Knock glaçant, sûr de lui, finement machiavélique, arachnéen dans ses calculs venimeux. Un comédien de grande classe.


Le reste de la distribution est plus faible. Dommage que Jean-Marc Galéra, directeur de la compagnie, ne soit pas de l’aventure.


Le décor de Marc Peyret est plutôt bien conçu.


Pour l’anecdote et en guise de clin d’œil privé, je signale que Charles Lee est très content quand des Avignonnais « ordinaires » se répètent, en sortant du spectacle, quelques répliques de la pièce, dont le fameux : « Ça vous gratouille ou ça vous chatouille ? », immortalisé par Louis Jouvet. 


Vincent Cambier

Les Trois Coups

www.lestroiscoups.com


Knock, de Jules Romains

Mise en scène : Régis Gayrard, assisté de Charles Lee

Le Paris • 5, rue Henri-Fabre • Avignon

04 90 27 17 00

Du 10 juillet au 2 août, à 18 heures (1 h 40)

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher