Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juillet 1997 5 25 /07 /juillet /1997 15:36

Le « Nègre »

 

Un professeur allemand devient la bête noire de ses élèves en affirmant que « les Nègres aussi sont des hommes »…

 

theatre2-reduit.jpg

 

Yves Sauton, on le sait depuis longtemps, est un grand partageur de beaux et bons textes. À cet égard, grâce lui soit rendue pour ses « Jeudis littéraires », riches de découvertes textuelles.


Le seul problème – et cette remarque est valable pour plein d’autres metteurs en scène ou acteurs –, c’est que la bonne littérature ne fait pas forcément le bon théâtre. C’est même souvent le contraire. S’il existe de véritables écrivains ès dramaturgies, ce n’est pas par hasard. Pourquoi ne pas jouer les auteurs qui ont écrit spécifiquement pour le théâtre ?


Ces réserves étant émises, Yves Sauton s’en tire plutôt bien. Son jeu d’acteur a progressé et s’est intériorisé. Avec sa gueule de Topaze, barbichette et lunettes cerclées, il est totalement crédible en petit prof submergé par le nazisme, cette « doctrine » où « la raison a pris une cuite ».


La mise en scène comporte de jolies idées, comme la cité de tentes suggérée par des cahiers d’écoliers renversés. 


Vincent Cambier

Les Trois Coups

www.lestroiscoups.com


Jeunesse sans Dieu, d’Ödön von Horvath

Adaptation et mise en scène : Yves Sauton

Espace Galante • 15, rue Galante • Avignon

04 90 86 44 83

Du 10 juillet au 2 août, à 11 heures (1 heure)

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher