Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 janvier 1998 6 10 /01 /janvier /1998 19:31

Percutanées

 

Il y a quelque temps, le Moulin à paroles a présenté « Pies y manos ».

 

theatre2-reduit-copie-2.jpg

 

Habitué de ce théâtre, pour des spectacles invités, je suis impatient de voir « Madame la directrice » déployer ses propres ailes, entourée de sa compagnie, Des Pieds et des mains.

 

Je ne donnerai pas dans la description technique, mais plutôt dans l’évocation de ce qui a distillé des gouttes de bonheur dans l’alambic de mon cœur.

 

Ce qu’il faut dire avant tout, c’est que Pies y manos est un spectacle professionnel. Ça veut dire qu’il y a un travail acharné, dont il ne reste aucune goutte de sueur visible. La compagnie a l’élégance élémentaire – mais pas si courante – de montrer un labeur qui n’exsude que le plaisir et l’offrande enjouée. Nous sentons un bonheur de jouer qui, parfois, nous perce l’âme sans que nous ne sachions pourquoi. Qui, en tout cas, nous rend heureux.

 

Les « numéros » s’enchaînent avec aisance. Toutes les ressources du corps, de la danse, du beat et de la musique sont convoquées par la troupe de Sylvie Thomas. Tous les artistes jouent vraiment ensemble, dans une communion rare.

 

Dans leurs costumes chatoyants, Anne-Laure Gros, Sylvie Thomas, Marine Coyer, Mélanie Gronchi, Jenny Parouty et El Mostafa Bouhou nous sourient avec éclat. À travers cette lumière, ce sont leurs âmes qui nous font un clin d’œil.

 

Pies y manos est aussi un spectacle salé, sucré, épicé, pimenté, qui protège les espaces de liberté qui nous restent. Bref, un moment de beauté et de civisme contre l’actuelle boulimie de désespoir et de repli sur soi. 

 

Vincent Cambier

Les Trois Coups

www.lestroiscoups.com


Pies y manos

Cie Des Pieds et des mains

Moulin à paroles • 76, rue Guillaume-Puy • Avignon

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher