Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 avril 1998 1 27 /04 /avril /1998 18:20

Nicole et Lyli

 

Le vendredi 24 avril 1998, une fois de plus le Théâtre du Chien-qui-Fume offrait une chance aux « Amoureux de la scène ». Arbitrairement, je ne parlerai que de mes deux prestations préférées.

 

theatre2-reduit.jpg

 

La première, c’est le groupe Lyli da Bahia (samba). Cette formation, en partie créée pour la circonstance, était composée de Lyliam Santana (chanteuse), Guy Hamadi (percussionniste), Clovis Oury (flûtiste), Bruno Oury (bassiste) et Rémi Gnounn (batteur). Ils ont mis le feu à la salle, sur des rythmes brésiliens.

 

Concernant la chanteuse Lyliam – qu’à Marseille on appelle tout simplement Lyli da Bahia –, son parcours mérite qu’on s’y attarde. Dès l’âge de neuf ans, elle est formée à la guitare classique et aux percussions à Salvador de Bahia (Brésil). En 1989, après son arrivée en France, elle crée un groupe amateur, Samba Legal. De 1989 à 1997, elle est auteur-compositeur de musique style axé music, un mélange afro-brésilien (prononcer : « aché »). Elle donne plus de cent représentations sur la région PACA : à la Fiesta des Suds 97 (Marseille), par exemple. En 1998, enfin, elle enregistre un single, Samba Dance, à Salvador de Bahia, où, dit-elle dans un français parfait, « c’est un vivier pour les artistes et les intellectuels ».

 

Indépendamment de la formation créée pour « Les amoureux de la scène », Lyliam tourne d’habitude avec Marcão Dias (basse), Beuza (percussions), Rémi Gnounn (batterie) et, parfois, avec Guy Hamadi (percussions). Ce dernier faisait vraiment plaisir à voir et à écouter ce vendredi, habité qu’il était par la musique.

 

L’autre prestation intéressante, c’était Le Mystère Arcadie. Il nous a offert quatre titres : Bon appétit, messieurs !, Amours et alcools, le Schpountz chantant et Comptabilité conjugale.

 

Nicole Pauzat, qui a composé les paroles, m’a ravi par sa musicalité, l’intelligence de ses textes, son sens de la scène et ses facultés de comédienne. C’est ce qu’on appelle une artiste complète.

 

Quant à son complice, Jean-Pierre Tullet, qui a écrit la musique, il manie son accordéon avec dextérité et possède un sens du comique décalé très réjouissant. Ces deux-là se complètent à merveille. Des amateurs comme ça, j’en veux bien tous les jours ! 

 

Vincent Cambier

Les Trois Coups

www.lestroiscoups.com


« Les amoureux de la scène »

Finale les 4 et 5 juin 1998

Le Chien qui fume • 75, rue des Teinturiers • Avignon

04 90 85 25 87

Partager cet article

Repost 0
Publié par Les Trois Coups - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher